Carte postale #43

Ce n’est pas un secret, j’aime beaucoup voyager et découvrir le monde qui m’entoure. Et j’ai trouvé une excuse de plus pour m’envoler vers d’autres contrées : les anniversaires de mariage.

Pour nos noces de coton en 2018, j’avais fait la surprise à mon Lui de l’emmener à Berlin, une ville qu’il souhaitait visiter depuis longtemps et qui m’avait séduite, alors que je ne m’y attendais pas.

Pour nos noces de cuir en 2019, nous avons mis le cap sur une nouvelle capitale européenne : Bruxelles. Je n’ai pas encore pris le temps de vous écrire une petite carte postale, il est temps d’y remédier !

Bruxelles n’est pas très loin de chez nous, aussi nous avons décidé d’y partir en train, très tôt un samedi matin (j’avais bossé la veille jusqu’à 1h30 du matin pour les 5 ans de la médiathèque, mes pieds et moi étions dans un état déplorable). Nous avions opté pour un appart’hotel pas très loin de la gare de Bruxelles-Midi où nous arrivions. J’aime bien l’option appartement parce que ça permet de maîtriser le budget nourriture… Nous sommes partis avec des petits bocaux de café et chocolat en poudre pour nos petits-déjeuners dans la valise, puis nous avons fait quelques petites courses pour le week-end, incluant quand même des restaurants les midis.

JOUR 1

Arrivés en début de matinée, nous avons pu profiter du service de bagagerie de l’appart-hôtel, ce qui était plutôt agréable car nous ne pouvions accéder à l’appartement qu’à partir de 16h. Du coup, une fois les valises déposées, nous avons pris le tram vers le quartier d’Ixelles, fortement recommandé par Mlle C.. Nous n’avons pas regretté, c’est vraiment un joli quartier et nous avons beaucoup aimé faire le tour des étangs !

Après avoir mangé un frugal (mais cher) repas, nous avons flâné dans les rues puis mis le cap vers notre appartement, mais à pied cette fois-ci, histoire d’admirer la ville. J’avoue que j’étais épuisée par la courte nuit (le boulot qui termine à 1h30 du matin, le réveil à 5h45, ça pique) et à part pour faire quelques courses et manger une glace, nous n’avons finalement pas refait de sortie découverte. D’autant que nous avons aussi pris le temps de préparer notre journée du lendemain.


JOUR 2

Pour cette seconde journée Bruxelloise, nous avions décidé d’aller découvrir l’Atomium. Il était sur ma liste dès le début, mais je savais qu’il fallait y aller dès le début de la journée pour éviter les foules. Alors dès l’ouverture, nous y étions ! Et très franchement, ce fut une très chouette découverte. L’architecture et l’histoire du bâtiment (et les escaliers psychédéliques) sont impressionnantes, mais en plus il y avait à l’intérieur des boules des expositions vraiment sympa à voir. Aucun regret sur la visite… Ni sur l’horaire ! Nous sommes sortis vers midi de notre visite et il y avait une file d’attente monstrueuse !

Extrait de l’exposition “Bruegel, a poetic experience”, prolongée jusqu’au 15 novembre 2020.

Après avoir trouvé de quoi mangé, nous avons décidé d’aller voir le Mont des Arts. Il ne faisait pas très beau mais la balade valait le détour. Tout comme les façades que nous avons pu croiser ici ou là au détour de nos pérégrinations. Et bien entendu, nous avons terminé la journée dans une librairie…


JOUR 3

Pour cette troisième journée et dernière journée, nous avons laissé nos bagages à l’appart-hôtel et nous avons filé droit vers le Centre de la Bande-Dessinée. Passage obligatoire pour un fan de BD et une fan de bouquins. Alors, je ne vais pas mentir, je n’ai pas été aussi convaincue que ce que j’imaginais. Le centre est très chouette et j’ai beaucoup aimé les éléments de décoration sortis de célèbres BD, j’y ai fait de belles découvertes (Mausart notamment), mais je m’y suis parfois un peu ennuyée. J’ai aimé (re)découvrir le processus de la BD et les différents genres de BD mais les expositions temporaires de planches originales m’ont laissée de marbre.

Une fois la visite terminée, nous avons chercher à manger avant de nous balader dans le centre historique pour découvrir la Grand Place. Architecturalement, la Grand-Place est très belle, mais il y avait beaucoup beaucoup de monde. Quant au Manneken-pis, nous n’avions pas spécialement décidé d’y faire un tour, mais en cherchant un restaurant, nous sommes tombés dessus. Enfin, tombés sur les gens qui prenaient en photo. Alors j’y suis allée de ma petite photo touristique, d’autant que l’encadrement floral était très beau !

Et enfin, nous avons suivi la piste des fresques peintes un peu partout dans la ville, pour être finalement souvent déçus car le guide n’était pas à jour et plusieurs fresques avaient disparu (travaux en cours, nouvelles constructions qui cachent/détruisent, etc.).

Avant de reprendre notre train, nous n’avons pas pu résister à l’appel des librairies d’occasion et nous avons rempli nos valises !

J’ai bien aimé ma visite de Bruxelles, mais ce n’est pas forcément ma ville préférée aujourd’hui. Peut-être que mes pieds endoloris et emplis d’ampoules ainsi que la fatigue ne m’ont pas aidée à en profiter pleinement… Mais j’avais préféré découvrir Ostende ou Gand par exemple. Cela dit, j’y reviendrai avec grand plaisir !

Et vous, vous connaissez Bruxelles ? Vous aimez ? Dites-moi tout !



8 thoughts on “Carte postale #43”

  • Merci d’avoir partagé ce séjour avec nous !! 🙂 Je garde un super souvenir de Bruxelles (bon, on y était en hiver, avec 3 copines, et on a eu très froid mais les feux de cheminée dans les pubs autour de la place, c’était cool aussi ^_^) ; sympa d’avoir pu y retourner à vos côtés à travers ce billet !! 🙂 Bisous et bonne journée!!

    • Avec plaisir 🙂
      Oui, c’est une chouette ville, même si ce n’est pas ma préférée 😉
      Bon week-end !

  • J’aime beaucoup Bruxelles. Nous y sommes allés trois fois, à deux ou en famille. C’est certain qu’il vaut mieux avoir des pieds en bon état, parce qu’on marche beaucoup !
    Le manneken-pis m’avait surpris par sa petite taille (et la foule autour)

  • J’aimerais bien découvrir Bruxelles, je n’y suis encore jamais allée. La marche ne me fait pas trop peur, j’ai entraîné mes pieds à Londres à plusieurs reprises et on marche beaucoup aussi. Faudrait juste que je me ré-entraîne avant de partir! Actuellement, ce serait une catastrophe!

    • Moi non plus la marche ne me fait pas peur, au contraire 🙂 Je trouve que c’est la meilleure manière de découvrir une ville ! D’ailleurs, c’est amusant, la fois où je suis allée à Londres, on avait énormément marché aussi (avec de belles ampoules en fin de journée !). On avait aussi énormément marché à New-York, mais là c’était une moins bonne idée 😉

  • Je ne connais pas du tout la Belgique, mais ton article me donne envie d’aller y faire un tour à Bruxelles.
    Encore une fois très belle photo, Le centre de la BD me fait trop envie !

Répondre à chickypoo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.