Carte postale #34 : Gand

Cette année a été placée sous le signe de la bougeotte pour moi ! Je n’ai pas arrêté de l’année et je dois avouer que plus je voyage, plus j’aime ça. Et très honnêtement, parfois il n’y a pas besoin d’aller bien loin ni de dépenser des fortunes pour arriver à se sentir dépaysée et en vacances. Ce fut le cas de cette jolie journée passée à Gand en compagnie de ma chère Mlle C. !

Nous sommes parties un jeudi matin de Lille, pour arriver à Gand une petite heure trente plus tard, après avoir garé la voiture un peu à l’extérieur, nous avons profité d’une belle journée à deux, entre copines ! Je vous emmène pour une petite découverte de cette ville de Belgique qui gagne vraiment à être connue car c’était vraiment superbe…

On a commencé par déambuler dans les rues de la ville, nous laissant porter par nos envies. Nous avions repéré sur Internet qu’il existait une rue où les graffitis étaient rois et particulièrement beaux : Werregarrenstaat. La rue n’est pas très grande, mais effectivement, les graffitis étaient vraiment réussis.

De là, nous nous sommes laissées guider cette fois-ci par notre faim. Une amie de Mlle C. conseillait d’aller au Holy Food Market et le concept nous intriguait… Le Holy Food Market, c’est une ancienne église, transformée en “food court”. Vous y trouverez des spécialités de nombreuses origines et vous n’avez que l’embarras du choix pour vous remplir l’estomac ! Quant au lieu, il est vraiment super impressionnant et il faut le détour. Nous avons opté pour des croquettes belges, et un plat indien au poulet. Le seul truc qui nous a déçues : le prix pratiqué. C’était assez cher pour ce que nous avions dans l’assiette, même si c’était quand même très bon.

Une fois repues, nous avions décidé de faire une visite payante. Le choix s’est porté sur Gravensteen, le Château des Comtes de Flandres. C’est un magnifique édifice médiéval, particulièrement bien restauré qui offre un belle vue sur la ville. La visite nous a coûté 10€ par personne et nous avons fait durer la visite très longtemps, vu la chaleur ambiante dans les rues… Les épais murs du château offraient un répit bienvenu, en plus de nous offrir une belle tranche d’Histoire.

Et pour finir en beauté, nous avons continué de déambuler dans les rues, cherchant un glacier pour goûter une bonne glace bien méritée ! Oui mais… Une glace quand il fait 37°C sous abri, c’est un très mauvais plan… Je n’ai jamais mangé une glace aussi vite de toute ma vie : elle fondait tellement vite que j’étais obligée de la dévorer rapidement. Je m’en suis collé partout… sauf sur mes vêtements ! Ouf !

Et voilà, une belle journée ensoleillée à Gand ! Bien sûr il reste encore un tas de jolies choses à découvrir dans cette ville, j’y reviendrai certainement. Cette première visite m’a séduite et j’espère que ce court billet vous invitera à partir à la découverte de cette jolie ville méconnue.

Épinglez ce billet sur Pinterest pour pouvoir le relire plus tard !



3 thoughts on “Carte postale #34 : Gand”

  • Le château, c’est celui où il y a le musée de la torture ? Ça m’avait marquée.
    Sinon, pas loin, il y a Bruges qui vaut vraiment la visite (avec un billet groupé pour les musées à un prix défiant toute concurrence) : prévoir 2 jours, avec stationnement au parking de la gare (et l’hôtel pas cher de la gare est très bien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.