Parlons livres #7 : Aspic, les détectives de l’étrange, tome 2

Bonsoir mes petites libellules en chocolat !
Ce soir, au campement, c’est soirée “BD”. Alors sous la pleine lune, à la lueur du feu, je vous propose de découvrir le second tome de la série “Aspic : les détectives de l’étrange” (Thierry Gloris & Jacques Lamontagne). En 2013, pendant ma première participation au Challenge Halloween, j’avais parlé du premier tome de la série, que je n’avais que moyennement apprécié. 
Je dois avouer que j’ai beaucoup plus apprécié ce second tome, qui par ailleurs clos l’enquête. La série fonctionne par cycles, il y a second cycle qui a été publié et je pense que je vais m’y attaquer rapidement, peut-être même d’ici la fin du mois, histoire de vous en parler ici.
Ce tome 2, intitulé “L’or du vice”, continue de nous conter l’histoire d’Auguste Dupin et de son enquête sur la naine aux ectoplasmes qui piétine. Mais son assistante, Flora Vernet, a trouvé en la personne d’Hugo Beyle, un premier client pour sa propre affaire de détective. D’exploration d’indices en confrontation de résultat, les enquêteurs réalisent rapidement que les deux affaires sont liées… et que ce lien prend une tournure on ne peut plus irrationnelle ! Et cette fois-ci, j’ai été plus convaincue par le scénario que dans le premier tome, sans vraiment savoir pourquoi en fait. Peut-être pare qu’il y a plus d’action, tout simplement ?
En fait, je crois que dans ce tome, j’ai surtout beaucoup apprécié le personnage de Flora, qui sort vraiment de l’ordinaire et que j’ai drôlement hâte de découvrir encore plus. Elle est drôle, intelligente et surtout, très “bad-ass” et ça moi, j’aime. Elle me fait penser à Alexia Tarabotti (oui, encore !) dans son caractère et aussi dans son matériel, puisque notre chère Flora possède elle-même une méga-ombrelle ! Tout pour me plaire… 
Bref, ce second tome est convaincant et j’y reviendrai avec grand plaisir !


9 thoughts on “Parlons livres #7 : Aspic, les détectives de l’étrange, tome 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.