Chez nous, Louise Candlish

Droits réservés : Christian Vasile
En quelques mots

Louise Candlish est une autrice britannique, qui a commencé par écrire des romances et des sagas familiales. Mais ce sont plutôt ses thrillers psychologiques et domestiques qui l’ont révélée, avec notamment « Chez nous », qui a par ailleurs été lauréat d’un British Book Award (thriller de l’année) en 2019 et désigné livre de l’année 2018 par plusieurs journaux et magazines.

Fi et Bram Lawson se sont séparés intelligemment : chacun habite à tour de rôle avec leurs enfants dans leur belle demeure sur Trinity Avenue, dans le Sud de Londres. Mais malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Un jour de janvier, alors que Fi rentre chez elle, elle tombe sur des déménageurs. Tous ses biens ont disparu et un nouveau couple s’installe dans sa maison. Fi tente de joindre Bram, mais son numéro est hors-service. Ses enfants, eux aussi, sont introuvables. Fi est en plein cauchemar éveillé et cela ne fait que commencer…

Droits réservés La Planque à Libellules
Ce que j’en ai pensé

Ce thriller, je l’avais croisé sur le blog de Clarabel, et ça m’avait drôlement tentée. Il faut reconnaître que l’idée de départ était vraiment originale et intrigante. Je suis donc partie bille en tête dans mon roman et je l’ai vraiment beaucoup aimé.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’autrice, qui n’était pas ampoulée mais plutôt simple et efficace. J’ai aussi beaucoup apprécié l’alternance des points de vue : d’abord la narration classique, puis le point de vue de Fi dans un podcast et celui de Bram, dans un document Word. Ces variations dans la narration lui donnent un certain relief et nous permettent de relier les événements entre eux, de tenter de comprendre ce qui ce joue autour de cette maison… Et au final rien n’est vraiment ce qu’il semble être. Mais il est difficile de vous en dire plus sans gâcher votre découverte…

On sait tous qu’un problème partagé est à moitié résolu, mais n’est-il pas également vrai qu’un problème qu’on garde pour soi est largement multiplié ?

Chez nous, Louise Candlish

Côté personnages, j’ai eu une sensation étrange avec ces personnages. Je me suis attachée à chacun d’eux, pour leurs faiblesses et certaines choses qui leur arrivent, mais en même temps, j’avais parfois envie de leur hurler dessus pour certains comportements… En vérité, aucun personnage n’est tout noir ou tout blanc et finalement c’est aussi la force de ce roman, en plus de son intrigue plutôt bien ficelée et haletante.

J’ai passé un très bon moment avec ce thriller domestique vraiment prenant et original dans son sujet et sa construction. Je recommande cette lecture volontiers et vous conseille également la mini-série en quatre épisodes qui en a été tirée. Différente sur plusieurs points et moins surprenante dans son final, mais tout de même assez réussie.

Je lui donne

Note : 4 sur 5.
En savoir plus sur la mini-série
Lu dans le cadre des British Mysteries in Summer
Lu dans le cadre des Dames en Noir
Lu dans le cadre du Tour du Monde en 80 livres
, , , ,

10 réponses à “Chez nous, Louise Candlish”

  1. Je découvre ce roman avec ton billet, c’est très tentant. Je note aussi la mini série. Merci pour ce partage British Mysteries. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕