Brasier, héritage et coup du sort, Ann Granger

Droits réservés : Kolyaeg
En quelques mots

Ce roman est le troisième tome d’une série d’Ann Granger, qui nous raconte les enquêtes de Jessica Campbell et Ian Carter, dans les Cotswolds. J’ai connu l’autrice avec sa série « Lizzie Martin », que j’adore. J’ai donc foncé pour découvrir celle-ci. Si je dois avouer que je lui préfère largement l’héroïne du XIXème siècle, cette série s’améliore de tome en tome, à mon sens en tous cas. Le premier ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, le deuxième m’avait plus convaincue et ce troisième volume s’améliore encore.

Un cadavre est retrouvé dans les restes fumants de l’incendie de Key House, un manoir des Costwolds resté vide de nombreuses années, son propriétaire résidant au Portugal. L’inspectrice Jess Campbell et le surintendant Ian Carter commencent à mener leur enquête, sur le manoir et sur son propriétaire, Gervase Crown, qui ne semble pas particulièrement populaire auprès des habitants du village. Cette enquête réveille de vieux souvenirs, qui ne sont pas tous bons, notamment pour Gervase, dont l’enfance n’a pas été très heureuse dans cette maison familiale. Serait-il assez malheureux pour lui donner envie de la détruire ? Ou serait-il en réalité la cible d’un tueur ?

Droits réservés : La Planque à Libellules CC-BY-NC-ND
Ce que j’en ai pensé

Je sortais d’une lecture que j’avais beaucoup aimée, j’avais forcément peur de la comparaison. Bon, il est vrai que c’était un peu moins palpitant que ma lecture précédente, pour autant, j’ai passé un bon moment avec ce livre. Jess Campbell est une inspectrice de police que je prends plaisir à suivre et à découvrir petit à petit dans chaque tome. J’aime aussi beaucoup Ian Carter, qui prend de l’ampleur lui aussi. Les personnages s’étoffent peu à peu, on en découvre plus sur leurs caractères et on s’y attache de plus en plus. Et puis, il y a tous les personnages secondaires, que l’on ne croise (quasiment) que dans ce tome, ceux autour desquels l’enquête s’articule : même eux sont bien dépeints, ne manquent pas de caractère et de nous faire sourire.

– Et maintenant, vous voilà en train de fouiner ? C’est normal, remarquez, c’est pour ça qu’on vous paie ! Pour poser des questions et fourrer votre nez dans les affaires des gens…

– Oui, répliqua Jess d’un ton jovial. C’est une bonne définition du métier d’inspecteur de police !

Brasier, héritage et coup du sort, Ann Granger

L’enquête se déroule dans la campagne anglaise, dans un tout petit village, où tout le monde sait tout sur tout le monde, du moins le croient-ils… J’avoue que je n’ai pas trouvé qui était coupable du meurtre et de l’incendie. Je me doutais de qui ça n’était pas, une trop grosse évidence, mais j’ai été assez surprise du dénouement et au final, même si j’ai été étonnée, en réalité ça tombait sous le sens.

J’aime assez l’écriture d’Ann Granger, même si cette série n’est pas ma préférée comme je le mentionnais plus haut. C’est simple et sans prétention, mais l’histoire se déroule sans accroc et je me suis assez vite laissée emporter par ma lecture. Et puis, il faut reconnaître qu’elle a un grand talent pour les dialogues, qui sont souvent drôles et parfois même lunaires. J’ai souvent souri face aux discussions et aux réactions de certaines personnages. Par contre, je regrette l’utilisation du terme « inspecteur » pour désigner Jessica Campbell, je trouve ça dommage de ne pas avoir féminisé le terme partout dans le roman, parfois c’est le cas, d’autre non ; ça manque clairement de cohérence dans la traduction. Et puis il y a de nombreuses fautes qui m’ont tout de même un peu dérangée.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé ma lecture, je suis contente de voir les personnages s’étoffer et je lirai la suite, que j’ai d’ores et déjà achetée !

Je lui donne…

Note : 3 sur 5.
, , , ,

12 réponses à “Brasier, héritage et coup du sort, Ann Granger”

  1. une série que j’aimerais découvrir mais d’abord je veux continuer Lizzie Martin dont j’ai bien aimé les deux premiers tomes

    • J’ai une préférence pour Lizzie Martin ! 🙂 Je suis d’ailleurs plongée depuis hier soir dans le tout nouveau tome qui est sorti au début du mois =)

  2. J’ai bien aimé le tome 1 même si les titres sont assez fantaisistes alors que l’enquête ne l’est pas vraiment. Si tu en plus tu dis que la série s’améliore, forcément, je vais continuer :). Bon week-end !

    • Je te rejoins complètement sur les titres, que je trouve un peu trop “commerciaux”…
      Bon week-end à toi aussi !

  3. Même si ce n’est pas un coup de coeur, tu me donnes envie de poursuivre la série !! J’avais bien aimé le tome 1, il y a quelques… euh années… Bises, Chicky Poo !

    • La série est sympa 🙂 Quelques années ?! Tu l’as lu en VO du coup ? Il est paru en France il y a 2 ans seulement ^^ (11 ans d’écart entre VO et VF ! =O )
      Bises à toi aussi 🙂

  4. Je n’ai pas encore commencé cette série mais j’aimerais bien découvrir quand même. C’est dommage pour la traduction et les coquilles. Merci pour ta contribution pendant la quinzaine British Mysteries, c’est passé bien vite.

    • Oui, c’est agaçant, mais la série est sympa quand même !
      Oh oui, mais elle avait le mérite d’être là 🙂 Et c’était un plaisir de partager !

Répondre à chickypoo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕