Challenge Halloween #5 : des BD !

S’il y a des lectures que j’aime tout particulièrement faire pendant cette période de l’année, ce sont des BD. Il y en a des quantités incroyables, en jeunesse et en adulte, et je trouve toujours quelque chose à me mettre sous la dent… J’ai décidé cette année de vous en présenter plusieurs, sur deux rendez-vous distincts.

Mort et déterré : un cadavre en cavale (T.1)
Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron

De quoi ça parle : Yan Faucher, 13 ans, est un ado comme un autre. À la veille de la rentrée des classes, il se sent très bien dans sa peau : il va avoir une petite sœur d’un jour à l’autre et, avec son pote Nico, il est prêt à lancer son grand projet : commencer le tournage de son film de zombies ! Mais alors qu’il se rend à la maternité pour rejoindre toute sa famille et fêter l’heureux événement, il tombe sur une discussion animée entre un dealer et son jeune client. Essayant d’intervenir, il se fait accidentellement poignarder. Il meurt sur le coup. Toute sa famille est anéantie. Mais visiblement, son âme a décidé de ne pas le lâcher. Il se rend alors compte que non seulement il continue à penser, mais il arrive également à bouger. Grâce au clairon que son petit frère a glissé dans son cercueil, il arrive à attirer l’attention de son copain Nico qui décide de l’exhumer. Arrêté par la police, Nico n’a pas le temps de libérer son ami, mais Yan parvient à sortir de son tombeau. Avec l’aide de Nico et Alice, il va mener une double quête : retrouver son assassin et reconstruire sa famille en pleine décomposition depuis son décès.

Ce que j’en ai pensé : C’était chez Hilde que j’avais vu cette BD et j’avais été vraiment intriguée par le scénario assez original. Quand j’ai vu qu’il était disponible dans mon réseau de médiathèques j’ai sauté sur l’occasion ! Et j’ai été ravie de ma découverte. Je n’ai pas manqué de rire plusieurs fois pendant ma lecture, mais en même temps, j’ai été super touchée par de nombreux passages et plusieurs questions ont raisonné en moi, sur la mort et le manque. Le graphisme est sympa, même si ce n’est pas nécessairement ce que je retiens de la BD. Je m’étais mis en tête de lire le tome 2 cette année, mais malheureusement la médiathèque qui l’a ne l’a toujours pas mis en rayon… Je trépigne ! Quant à vous, foncez, c’est vraiment une super BD !


Le Grimoire d’Elfie : L’île Presque (T.1)
Audrey Alwett, Christophe Arleston et Mini Ludvin

De quoi ça parle : Elfie et Magda vivent depuis la mort de leur mère chez une tante acariâtre. Mais un jour leur sœur aînée revient de Londres : elle a transformé un bus anglais en librairie ambulante pour aller de village en village. Une nouvelle vie commence ! Leur première étape les amène dans une île bretonne où de vieilles rancœurs secouent la population, pour un mystérieux timbre perdu. Mais surtout, Elfie découvre qu’elle a hérité des talents de sorcière de sa mère, et d’un grimoire qu’elle doit nourrir de ses écrits.

Ce que j’en ai pensé : Honnêtement, qui peut résister à une aussi jolie couverture ?! Pas moi en tous cas ! Alors couverture magnifique, titre alléchant et auteurs de fou, je n’avais qu’une chose à faire : réserver cette beauté en médiathèque. Une fois que j’ai eu le livre entre les mains, j’en ai adoré chaque page. J’ai craqué pour Elfie et ses sœurs, dans leur joli bus anglais. J’ai complètement adhéré à l’univers magique d’Audrey Alwett, mais ce n’était pas une surprise vu que j’ai adoré les deux premiers tomes de “Magic Charly”…Bref, j’ai eu un joli coup de cœur pour cette belle BD dont j’ai très hâte de lire la suite !


Le Garçon Sorcière (T.1)
Molly Knox Ostertag

De quoi ça parle : Dans la culture du jeune Aster, treize ans, toutes les filles sont élevées pour devenir des sorcières et les garçons, des métamorphes. Toute personne qui ose contrevenir à cette tradition est exclue. Malheureusement pour Aster, il demeure incapable de se métamorphoser… et il est toujours aussi fasciné par la sorcellerie, bien qu’elle lui soit formellement interdite. Lorsqu’un danger mystérieux menace les autres garçons, Aster sait qu’il peut aider… avec la sorcellerie. Avec les encouragements d’une nouvelle amie excentrique, Charlie, Aster se laisse enfin convaincre d’exercer ses talents de sorcière. Mais il aura besoin d’encore plus de courage pour sauver sa famille… et en réalité, se sauver lui-même.

Ce que j’en ai pensé : Il y avait un bon moment que j’avais croisé ce comics sur les réseaux sociaux et j’étais plutôt attirée par les avis super positifs que je lisais. La couverture me plaisait, même si c’est un peu trop “cartoon” pour moi, ça reste joliment dessiné. J’ai finalement beaucoup aimé l’histoire que j’ai découverte, j’ai vite adhéré aux propos de l’autrice-illustratrice qui aborde des sujets forts comme la différence et le genre. C’est bien amené, même si j’ai parfois trouvé qu’elle utilisait un peu trop les clichés classiques. Mais ça reste une belle lecture, vraiment super pour le jeune public !


Et voilà pour ces trois premiers tomes de séries ! Vous les connaissiez ? Ça vous donne envie de découvrir ?



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.