Challenge British Mysteries #7 : Fantômes

Le thème du jour pour le challenge est les fantômes. Pas de séjour so British sans fantômes… Bien souvent mes lectures de fantômes, je les conserve pour le mois d’octobre et le challenge Halloween. Je fais une petite exception aujourd’hui avec deux romans. Bon, autant le premier est idéal pour le thème vu son titre, autant le second, j’avoue, je tire un peu sur la corde… Vous ne m’en voudrez pas j’espère !

COTTAGE, FANTÔMES ET GUET-APENS
ANN GRANGER

De quoi ça parle : Lucas Burton déteste la campagne ; de la boue, du fumier, des charognes, et c’est tout. Il a bien raison. En se rendant pour affaires dans une ferme abandonnée au milieu de nulle part, il tombe sur le cadavre d’une jeune fille. Ses ennuis ne font que commencer : Penny Gower, qui travaille au centre équestre du coin, a vu sa Mercedes grise quitter les lieux du crime. Les choses commencent à sentir le roussi pour Lucas… L’inspectrice Jess Campbell est chargée de l’enquête, mais entre l’absence de piste solide et son nouveau commissaire, Ian Carter qui la surveille en permanence, elle est sous pression. C’est alors qu’on découvre un nouveau cadavre…

Ce que j’en ai pensé : Un nouveau roman d’Ann Granger, je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté ! Ce titre tomait finalement à pic pour le challenge et cette journée dédiée aux fantômes. J’ai passé un agréable moment avec ce roman à l’écriture très fluide. J’ai parfois trouvé quelques petites longueurs dans les descriptions, un poil répétitives à mon sens. Mais pour autant, la lecture n’en est pas gâchée. J’ai bien accroché avec les personnages, notamment avec Jess, j’ai hâte d’en découvrir plus sur elle. Et sur son nouveau commissaire, je pense qu’ils vont former un bon duo dans les tomes à venir ! Les personnages plus secondaires de la police sont plutôt bien campés, même si on est parfois dans du cliché, ça reste léger et ça passe sans problème. Côté enquête, j’ai trouvé que c’était intéressant, mais j’ai trouvé la résolution un peu facile, même si elle reste bien écrite. En bref, j’ai passé un plutôt bon moment avec ce roman et je lirai très certainement la suite ! Et les fantômes, me direz-vous ? Ils sont vaguement évoqués par un personnage central de l’histoire, mais ne sont pas vraiment la thématique du roman. Un titre un peu trop accrocheur donc…


LES SEPT MORTS D’EVELYN HARDCASTLE
STUART TURTON

De quoi ça parle : Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Ce que j’en ai pensé : La quatrième de couverture m’avait attirée comme un aimant et je me suis laissée tenter pour l’acheter. Ensuite, j’ai lu beaucoup d’avis plus qu’enchantés, c’est donc très enthousiaste que j’ai commencé ma lecture. Peut-être un peu trop ? Car je n’ai finalement pas été aussi ravie et emportée que je l’aurai souhaité. J’ai eu énormément de mal à rentrer dans le bouquin, je m’ennuyais fermement et j’ai détesté quasiment tous les personnages. J’ai trouvé l’idée du scénario absolument géniale mais le début était un poil brouillon à mon goût et je trouve qu’on se perd aisément dans les personnalités rencontrées. Et je dois avouer enfin que la fin ne m’a pas tellement convaincue. En bref, ça reste une lecture vraiment originale, mais qui n’a pas atteint toutes mes espérances… (Bon et pour les fantômes, on repassera… Je compte sur le côté “Je revis sans cesse la même journée”, pour rentrer dans la catégorie…)



13 thoughts on “Challenge British Mysteries #7 : Fantômes”

  • j’ai acheté les sept mort d’Evelyn Hardcastle après avoir vu le vlog de Fondant où elle parle de ce roman. Mais je ne l’ai pas encore ouvert
    J’ai lu deux roman de Ann Granger et j’avais beaucoup aimé. Nous parlions hier (ou avant-hier je sais plus) de lecture en VO j’ai découvert cet auteur avec les aventures de Lizzi. Après un premier roman en français j’ai décidé de lire la suite en anglais et j’ai trouvé ça très abordable, bien plus que Le protectorat de l’ombrelle.

    • Oui, elle a beaucoup plus aimé que moi ^^ Je l’ai lu cet été et je n’ai pas été aussi transportée qu’elle…
      Lizzie Martin est un vrai régal ! Je n’ai pas tenté en VO par contre !

  • Venant de finir ma lecture du Cottage, fantômes et guet-apens, je viens de lire ton avis 😉 C’est vrai que les fantômes sont très accessoires. J’avais déjà noté ton autre roman mais j’attends de pouvoir l’emprunter en médiathèque… Bonne soirée!

    • Oui, finalement ça ne rentre pas vraiment dans la catégorie, mais ça n’empêche que c’était une lecture agréable 🙂

    • Oui, pas le même enthousiasme que toi, mais c’était quand même original. Je te rejoins sur les autres découvertes à faire 😀

  • Ah j’ai vu ces deux romans sur la toile. Le premier me tente plus. Le deuxième pas sûr que je le lirai si tu dis que tu t’es ennuyée. La couverture est en effet aguicheuse.

    • Le premier est sympathique, il y a d’autres tomes à suivre 🙂
      Pour le deuxième, mon avis est l’un des rares à être plus mitigés, souvent c’est un gros coup de cœur pour les autres lecteurs ! 😉

  • Ça fait un moment que je veux lire les sept morts d’Evelyn Hardcastle, je l’ai acheté il n’y a pas longtemps, j’espère que je l’aimerais ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.