Parlons livres #2

Bonjour mes jolies libellules, 
Il y a de ça un mois tout pile, je vous proposais une nouvelle catégorie, que vous aviez appréciée. Me revoilà avec trois nouveaux romans à vous présenter ! Avant ça, je voulais vous remercier pour votre enthousiasme pour visiter mon chez-moi, ça va venir, je pense que je vais simplement attendre d’avoir ma nouvelle table basse. 
“Un amour vintage”, d’Isabel Wolff
Je n’ai pas choisi ce livre par hasard : j’en avais lu un avis dont les mots m’avaient tentée chez Shopgirl. Puis je l’ai croisé au détour d’une vente de livres, je l’ai emporté et je l’ai… dévoré ! Isabel Wolff nous raconte l’histoire de Phoebe Swift, qui change de vie après le décès de sa meilleure amie, dont elle se sent responsable. Elle vient tout juste d’ouvrir une boutique de vêtements d’occasion. Un jour, sa route croise celle de Thérèse, une vieille dame française, qui souhaite lui vendre sa garde-robe vintage. Les deux femmes se lient d’amitié et Mme Bell va confier à Phoebe un secret lourd à porter…
Je pensais lire un roman de chick-lit, qui m’aurait moyennement convaincue. Finalement, j’ai été happée par l’univers du vintage que l’auteure a imaginé, j’ai été touchée par le personnage de Phoebe, j’ai craqué sur les personnages. Et j’ai craqué sur l’histoire mélancolique racontée par Thérèse, plutôt bien documentée et surtout très bien écrite. En bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman, que je recommande chaudement… accompagné d’un bon thé et d’une boîte de mouchoirs pour les plus sensibles. 
“Les cadavres n’ont pas froid aux yeux”, d’Andra H. Japp
J’avais lu le premier livre de la série, “5 filles, 3 cadavres mais plus de volant”, et j’avais beaucoup aimé. Alors c’est en toute confiance que j’ai sorti celui-ci des rayons de ma bibliothèque. 
Hélène, chercheuse scientifique, découvre un matin la tête d’un de ses collègues posée sur son plan de travail. Certes, il était odieux, mais ce n’est pas une raison. L’enquête commence, les cadavres s’enchaînent et les indices pointent en direction d’Hélène. Aidée de ces amies, elle fouine de son côté et découvre de bien désagréables surprises…
L’écriture d’Andrea H. Japp est un vrai bonheur. Il faut savoir qu’elle écrit notamment des scénarios et des polars. Ici on marie polar et chick-lit, l’alliage parfait pour sortir du quotidien ! Les six filles sont toutes hautes en couleurs, avec beaucoup de caractère et on s’y attache rapidement. L’histoire, évidemment, n’est pas des plus crédibles, mais c’est justement ce qui en fait son originalité. On passe avec ce roman un chouette moment de détente. J’en lirai avec plaisir la suite et je conseille vraiment de découvrir !
“Ce que je peux te dire d’elles” d’Anne Icart
C’est l’une de mes lectrices à la bibliothèque qui me l’a prêté et conseillé. Je dois bien avouer que je l’ai pris vraiment par politesse. Et finalement, j’ai été magnifiquement surprise.
Anne Icart nous raconte le destin de trois femmes, Angèle mère de Blanche, Justine couturière chevronnée et militante du MLF et Babé, ne pouvant avoir d’enfants. Une tribu de femmes, dans laquelle aucun homme n’a jamais vraiment eu sa place. Quant Violette, la petite-fille d’Angèle met au monde un garçon, cela sonne comme la fin d’une lignée de femmes. Dans le train qui la mène au chevet de sa fille, Blanche nous retrace la vie de ces femmes uniques et attachantes. 
Difficile de trouver les mots pour dire ce que j’ai ressenti face à ce roman. J’ai été touchée au plus profond de moi-même, je pense que c’est l’une des lectures qui m’a le plus marquée (hormis “Max”, mais c’est dans un autre domaine) dans ma vie de lectrice. J’ai été bousculée par ces femmes, j’ai été émue aux larmes par leurs vies, leur courage, leurs caractères. Bref, tout dans ces femmes m’a touchée. Et dans leur(s) histoire(s), qui se mêlent, s’entremêlent et se démêlent. Je n’ai aucun mots à mettre pour décrire cet énorme coup de cœur. Bien évidemment je vous le conseille chaudement et sincèrement.  
Et vous, les avez-vous lus ? Qu’en avez-vous pensé ? Ça vous tente ou pas du tout ?


11 thoughts on “Parlons livres #2”

  • Lu aucun des trois .Mais le 1 me tente à cause du vintage , le 2 parce que j'adore les polars et que je n'en ai jamais lu de ce genre là, le 3 parce qu'il me fait un peu penser à la série "les dames de la côte" que j'avais adorée , avec Fanny Ardant , aussi sur une lignée de femmes .Donc , j'ai tout bien noté ! :o)
    A bientôt !

  • Je n'ai jamais lu d'Isable Wolf, je dois en avoir un dans ma PAL. Tu me donne envie d'aller fouiller et de relire de la Chick list.
    Le dernier me tente bien.
    Tu sais quoi j'ai décidé d'aller m'inscrire en bibliothèque !

  • J'avais aussi beaucoup aimé "Un amour vintage" lorsque je l'ai lu. Comme tu le dis, c'est plus que de la simple chick lit. J'avais entendu parler du 2e mais pas du tout du 3e, je prends note 🙂
    Bonne semaine ma belle ! xx

  • Je note le dernier et je le surligne même ;0) Merci d'avoir attiré mon attention sur cette sortie poche là, sans toi je n'y aurais même pas fait attention (couverture un peu bof, non ?) Bonne soirée

  • Un amour vintage trone sur la PAL depuis un bout de temps mais je n'ai toujours pas trouvé l'envie de le lire ^^
    Ce que je peux dire d'elles me tente bien. Merci pour ces jolies découvertes 🙂

  • Je n'en ai lu aucun mais j'ai entendu beaucoup de bien de la plume d'Isabel Wolff.
    Si l'occasion se présente c'est avec plaisir que je lirais un amour vintage car ton avis a attisé ma curiosité ^_^

  • Ne pas avoir froid aux yeux ! Un slogan activé dans une vitrine d'optique. J'avais tricoté d'immenses écharpes rouges, consolidées avec du fil de fer pour y placer les montures de lunettes. Je crois bien que je l'ai publiée. Avant l'Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.