L’Hôtel Nantucket, Elin Hilderbrand

Droits réservés : Leila Brownie pour HylineCruises
EN QUELQUES MOTS :

J’ai choisi ce roman voilà plusieurs semaines dans le catalogue de NetGalley, en cherchant des idées lectures de saison. Si je cherchais des lectures printanières, j’ai finalement jeté mon dévolu sur celui-ci, qui colle plutôt à l’été…

Lizbet Keaton a besoin d’un nouveau départ. Par chance, elle est nommée directrice de l’Hôtel Nantucket, joyau du passé fraîchement restauré. Fragilisée par une rupture douloureuse, Lizbet se jette à corps perdu dans le travail, déterminée à transformer l’hôtel laissé à l’abandon en un palace luxueux.

Mais malgré le spa haut de gamme et le restaurant étoilé, le passé continue d’habiter les lieux. On dit qu’une femme de chambre, morte tragiquement dans un incendie un siècle auparavant, hante les couloirs… qui bruissent aujourd’hui des secrets du personnel et des manigances des clients…

Droits réservés : La Planque à Libellules
CE QUE J’EN AI PENSÉ :

Je ne connaissais pas du tout l’autrice alors je suis entrée dans ma lecture sans aucune attente. Et c’était drôlement agréable ! L’écriture est délicate et facile à lire, les pages défilent à toute vitesse sans jamais nous ennuyer. L’autrice semble friande de parenthèses, qui ajoutent une touche d’humour et de légèreté à l’histoire, qui renforce le sentiment de lien avec le narrateur omniscient.

Le récit se déroule sur l’Île de Nantucket, au large de la côte Est des États-Unis d’Amérique.  Elin Hilderbrand, qui vit sur l’île, réussit fort bien à nous y transporter, glissant ça et là des références historiques et géographiques. J’ai eu l’impression d’être en vacances avec elle sur l’île !

 Les personnages, nombreux, sont pourtant tous très différents et très attachants, même ceux qui au premier abord ne semblent pas sympathique. J’ai adoré découvrir les histoires de chacun, leurs envies, leurs secrets et comprendre les liens entre toutes et tous.

Les hôtels, ce n’est pas une histoire de chambre. Ce n’est pas non plus une histoire d’équipements. C’est une histoire de personnes.

L’autrice navigue gaiement entre les points de vue de tous ses personnages et nous, on se laisse porter tout en douceur, découvrant une romance naissante, des blessures enfouies, des secrets bien gardés, de la résilience et de la rédemption… Le tout saupoudré de plein de plats et cocktails qui avaient tous l’air plus savoureux les uns que les autres !

Ajoutez à cela Grace, qui ne sera en paix que lorsque son histoire sera enfin dévoilée et vous obtenez un mélange savoureux, une petite famille que l’on a l’impression de connaître depuis toujours et que l’on a bien du mal à quitter à la fin des vacances.

Vous l’aurez sans doute compris, c’est une première fois avec l’autrice qui a clairement fonctionné avec moi. J’ai adoré son écriture, son humour, ses personnages aux personnalités marquées, les petits  secrets, les petites manigances et les moments tout doux. Un petit bonbon tout doux, qui m’a donné envie d’en découvrir d’autres de l’autrice !

Je lui donne :

Note : 5 sur 5.
, ,

7 réponses à “L’Hôtel Nantucket, Elin Hilderbrand”

  1. Chronique très enthousiasmante !! 😊 on se dit qu’une petite balade à Nantucket ne pourrait pas nous faire de mal 😉

    p.s : tu as mis deux fois la phrase consacrée à Grace…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕