Carte Postale #71 : Pays Basque & Pyrénées 3/3

Au mois d’août, je vous laissais sur la fin de nos quelques jours dans les Pyrénées. Après ces quelques jours au pied des montagnes, nous avons donc regagné Saint-Jean-de-Luz et l’appartement généreusement prêté par le parrain de mon Lui. Il nous restait quelques jours à savourer dans ce joli coin de France et nous en avons bien profité !

Nous avons commencé cette deuxième partie de séjour par une randonnée sur le Sentier du Littoral, entre Guéthary et Saint-Jean. Nous avons pris le bus jusque Guéthary, puis nous avons suivi le sentier pour rentrer jusqu’à Saint-Jean. C’est une très belle balade, avec de beaux points de vue sur l’océan et sur les villages environnants. Mais un bémol toutefois : une grande partie du sentier est inaccessible à cause de l’érosion et d’effondrements, ainsi nous avons parfois emprunté des routes qui traversaient des campings et qui n’avaient rien d’exceptionnel, bien au contraire…

Le jour suivant, il pleuvait. Difficile à croire vu les photos de la randonnée, mais c’est pourtant vrai ! Nous avons donc décidé de faire une visite un peu abritée : les Grottes de Sare. Nous avions rendu la voiture de location alors nous nous y sommes en bus, grâce au réseau Txik-Txak, qui est vraiment bien utile. Le petit voyage en bus nous a permis de traverser des beaux villages Basques et d’en prendre plein les yeux.

Les photos sont interdites dans la grotte, mais la visite (guidée) vaut vraiment le détour ! Nous avons beaucoup apprécié de nous promener sous terre et d’admirer les différentes facettes de la grotte. Et nous avons en plus croisé par mal de chauve-souris, qui sont légion à Sare !

Avant de reprendre le bus pour rentrer à Saint-Jean, nous en avons profité pour faire une petite balade (humide) sur les chemins alentours et nous avons même traversé la frontière avec l’Espagne ! Eh oui, Sare n’est pas très loin du village de Zugarramurdi, célèbre pour ses “sorgin”, les sorcières qui furent chassées au XVIIème siècle… Après la visite, la balade et le petit point historique, nous rentrons prendre un bon chocolat chaud et jouer au Scrabble, car après tout, c’est aussi ça les vacances !

Pour cette nouvelle journée Basque, le soleil est presque de retour. Nous décidons d’aller découvrir le célèbre village d’Espelette. Encore une fois nous partons en bus, ce qui nous permet de voir Ascain et Saint-Pée sur Nivelle, deux jolis villages typiques. Une fois à Espelette, nous nous dirigeons à pied vers “L’atelier du piment”, pour découvrir l’histoire de ce petit piment et profiter d’une visite de l’atelier. Une visite de 45 minutes qui a finalement duré 1h30, avec une guide passionnée et passionnante, qui nous a tout expliqué, de la graine au produit dérivé, avec en prime une dégustation de nombreux produits réalisés à partir du piment d’Espelette : gelée, confiture, moutarde, fromage, saucisson, Tab’asko… C’était une super visite que je vous recommande vivement !

Ensuite, nous avons flâné dans les rues mais malheureusement pour nous, il y avait pas mal de travaux. Et puis, le temps fort du piment, c’est plutôt en octobre, c’est à cette période là que l’on peut voir toutes les façades du village recouvertes de tresses de piments, même si nous avons quand même pu en voir quelques-unes !

Pour notre dernier jour au Pays Basque, nous avions prévu d’aller à la découverte de Biarritz. Mais il pleuvait, alors nous avons finalement opté pour une journée en pointillés, naviguant entre les gouttes. Nous avons profité d’une jolie éclaircie pour rejoindre la plage de Ciboure et admirer les villas colorées qui font face à l’océan. Nous avons aussi pris le temps d’aller visiter les églises, ma passion. Et je n’ai pas été déçue ! Celles de Ciboure et de Saint-Jean-de-Luz sont très charmantes et j’ai adoré y observer les bateaux votifs suspendus dans la nef !

Puis nous avons décidé d’aller nous abriter au cinéma, de faire un tour en librairie, de flâner au marché de Saint-Jean une dernière fois, avant de rentrer préparer nos affaires et filer pour un dernier restaurant avant de retraverser la France en diagonale le lendemain.

Ce furent vraiment de très jolies vacances, entre océan et montagne, ressourçantes à souhait. J’ai adoré ce séjour et j’y retournerai avec grand plaisir ! Et comme à chaque billet, je vous partage les dernières pages de mon carnet de voyage à l’aquarelle, que j’ai pris beaucoup de plaisir à peindre… J’espère que ce billet vous a plu ! Vous connaissez-le Pays Basque ? Ça vous donne envie de découvrir ?

, ,

8 réponses à “Carte Postale #71 : Pays Basque & Pyrénées 3/3”

  1. quelle belle région! J’y suis allée il y a… une bonne vingtaine d’années! Mais j’en garde de beaux souvenirs! Et bravo pour ton carnet de voyage!

  2. Oh je veux repartir en vacances !!
    Super reportage comme toujours, je suis déjà allée deux fois au Pays Basque et c’est vraiment un très bel endroit

    • Merciiii ! 😀
      C’est vrai que c’est un beau coin de France ! Je viens d’en recevoir un bout puisque j’ai commandé en ligne à L’Atelier du Piment, dont je parle justement dans le billet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕