Carte postale #62 : un week-end en Champagne

En mars dernier, j’ai eu un grand besoin de changer d’air et de voir autre chose que ma maison. J’ai alors réservé un week-end prolongé en amoureux, à environ 2h de la maison. L’occasion de découvrir une région que nous ne connaissions pas et qui résonnait en moi, pour plusieurs raisons.

C’est en Champagne, avec une petite excursion en Picardie, que nous avons posé nos sacs le temps d’un week-end. Au programme : Reims, Soissons, Septmonts et Fère-en-Tardenois. Une échappée au milieu des vieilles pierres, dans laquelle je vous emmène en photos !

Et on commence avec la magnifique Cathédrale de Reims.

La Cathédrale de Reims est très connue en France, notamment parce qu’elle était le lieu de sacre des Rois de France (seuls 7 d’entre eux n’y ont pas été sacrés !). Ce qui la rend célèbre aussi, ce sont ses vitraux. Certains datent du XIIIe  siècle, d’autres des années 1930, 1950, 1960 et 1970. Le vitrail le plus célèbre date de 1974 et e a été réalisé par Marc Chagall (ceux de la photo juste au-dessus). C’est un lieu vraiment incroyable, tant par les hauteurs des voutes que par les vitraux magnifiques et par son histoire.

Après la Cathédrale, nous avons flâné en ville, puis nous avons décidé d’aller découvrir la Bibliothèque Carnegie, bibliothèque art déco, construite dans les années 1920. Si l’extérieur ne m’a pas particulièrement séduite, l’intérieur était très beau. Nous n’avons pas voulu déranger les personnes qui étudiaient alors nous avons simplement fait un rapide petit tour.

Pour terminer notre journée sur Reims, nous sommes allés découvrir la Basilique Saint-Rémi, construite aux alentours de l’an mille. C’est encore une fois un beau lieu chargé d’histoire, puisqu’il contient les reliques de l’évêque Saint-Rémi, qui a baptisé Clovis. La Basilique est aussi grande que la Cathédrale, très différente mais pour autant toute aussi belle à découvrir !

Pour notre deuxième journée, nous avons décidé de partir à Soissons. C’est une ville que nous ne connaissions pas du tout et qui m’intriguait beaucoup car ma Maman y est née. Elle n’est plus là aujourd’hui pour me parler de cette ville et j’ai ressenti le besoin d’aller découvrir ses rues. C’est une très jolie ville de Picardie, que l’on a pris plaisir à arpenter, sous un soleil de printemps assez agréable.

J’ai beaucoup aimé découvrir les ruines de l’Abbaye Notre-Dame de Soissons, qui sont drôlement bien préservées et offrent un lieu unique pour pique-niquer, au calme.

En quittant Soissons, nous avons décidé d’aller faire un tour au Donjon de Septmonts, vestige d’un Château qui fut la résidence des évêques de Soissons. Aujourd’hui c’est un lieu qui est ouvert au public, le parc permet des balades, des piques-niques et des jeux dans un cadre vraiment agréable. On peut monter gratuitement tout en haut du donjon et découvrir un beau panorama. C’est une visite que nous recommandons vivement !

Puis pour terminer la journée, nous avons fait une petite pause aux ruines du Château de Fère-en-Tardenois. Là, nous changeons d’ambiance, puisqu’il s’agissait d’un château fort. Il n’en reste plus grand chose, mais les vestiges sont impressionnants et beaux à voir.

Enfin, pour clore ce joli week-end, sur le chemin du retour vers la maison, nous avons fait une petite balade dans la forêt domaniale de Verzy pour y admirer les hêtres “tortillards”. Ces arbres sont vraiment incroyables : ils ne dépassent pas 5m de haut et lorsqu’ils sont en feuilles, ils forment une sorte de parasol très dense. Mais leur plus grande particularité, ce sont les troncs, qui sont tordus et torsadés, donnant presque une allure de film d’horreur à la forêt lorsqu’il n’y a pas de feuilles…

Et voilà pour cette carte postale champenoise ! Nous avons beaucoup aimé découvrir cette région et nous y retournerons avec plaisir. J’espère que la visite vous aura plu… Vous connaissiez ? Vous avez envie d’aller découvrir ?

,

6 réponses à “Carte postale #62 : un week-end en Champagne”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕