Le beau mystère, Louise Penny

Droits réservés : La Planque à Libellules CC-BY-NC-ND
En quelques mots

Le soir des résultats du premier tour des élections présidentielles, j’ai eu besoin de trouver du réconfort. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers Armand Gamache. Retrouver Three Pines et ses villageois si attachants, m’a semblé la bonne solution… Ce roman est le huitième de la série écrite par la romancière Louise Penny et, une fois n’est pas coutume, le village de Three Pines ne tient pas lieu de décor à cette enquête.

Dans une forêt sauvage du Québec, se cache le monastère Saint-Gilbert-entre-les-Loups, où vivent vingt-quatre moines cloîtrés. Ensemble, ils cultivent leurs légumes, élèvent des poules, fabriquent du chocolat et prient. Cette communauté, qui a fait vœu de silence, est devenue célèbre pour ses chants grégoriens, qui procurent un sentiment de paix et de bien-être à celles et ceux qui les écoutent. Mais cette harmonie est rompue lorsque le prieur et chef de chœur, Frère Mathieu, est assassiné. Armand Gamache et son adjoint, l’inspecteur Jean-Guy Beauvoir, seront les premiers à pénétrer dans ce monastère qui n’admet habituellement aucun étranger. Les enquêteurs cherchent le meurtrier, mais cette retraite forcée les renverra aussi à leurs propres failles.

Droits réservés : La Planque à Libellules CC-BY-NC-ND
Ce que j’en ai pensé

Comme je le disais, j’avais besoin de réconfort en entrant dans cette lecture. Et je l’ai trouvé. C’est vraiment le grand talent de l’autrice, de réussir à nous embarquer dans une enquête incroyable et surtout, dans un univers extrêmement riche et détaillé. On sent qu’elle fait des recherches pour nous servir un roman aux petits oignons. Avec ce roman, j’ai non seulement passé de bons moments de lecture, mais j’ai aussi beaucoup appris sur les notes, les neumes et les chants grégoriens (que j’écoutais d’ailleurs pour accompagner ma lecture).

Si vous allez au Vatican, vous nous verrez toujours traverser les corridors à la hâte, l’air important. La plupart du temps, nous cherchons les toilettes. L’effet, j’en ai bien peur, de la combinaison du savoureux café italien et de la stupéfiante distance qui sépare les cabinets les uns des autres.

Le beau mystère, Louise Penny

Cette fois-ci, l’enquête est un huis-clos, qui se déroule dans un monastère caché dans une forêt du Québec. Moi qui adore visiter des lieux sacrés, j’ai été ravie de faire une lecture dans un tel lieu. Et il faut reconnaître que Louise Penny sait parfaitement rendre les ambiances et l’on s’y croyait vraiment : la lumière, les odeurs, les sons, le silence, le sentiment de paix et en même temps un certain sentiment d’oppression… Tout est bien rendu et ressort à chaque page. C’est avec attention que j’ai suivi nos enquêteurs qui se retrouvent en tête-à-tête dans ce monastère, parmi vingt-trois moines qui se connaissent par cœur. J’ai essayé de trouver le coupable, de comprendre pourquoi, comme Gamache et Beauvoir, mais je suis restée dans le noir jusqu’au bout, ne comprenant qu’à la toute fin qui était coupable.

Et puis, au-delà de l’enquête, il y a la relation entre Gamache et Beauvoir, l’arrivée inopinée d’un personnage détestable, une ambiance et des relations qui évoluent, lentement, inexorablement… Jusqu’à une fêlure. Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher votre découverte de ce roman, mais j’ai déjà hâte de poursuivre la série pour voir ce qu’il adviendra…

Même après huit tomes, je ne me lasse pas de retrouver Armand et son équipe, parce que l’écriture de Louise Penny a ceci d’incroyable qu’elle semble enrichi à chaque fois ses personnages et ses intrigues.

Je lui donne

Note : 5 sur 5.
Lu dans le cadre du défi Un Penny par mois
, ,

6 réponses à “Le beau mystère, Louise Penny”

  1. Comme toi, j’ai adoré. Même si Three Pines n’apparaît pas dans ce tome, j’ai adoré retrouver Armand et Jean-Guy, voir leur relation évoluer, suivre cette enquête aussi, au dénouement encore une fois improbable. Et comme toi, quand j’ai besoin de réconfort, je me plonge dans le Louise Penny du mois. Je ne suis qu’au début du 9 mais je me régale déjà. Bonne lecture de ton côté aussi ! 😉

    • Mais oui c’est un vrai bonheur ! J’ai hâte de lire le suivant mais j’ai essayé de me retenir un peu ^^ Je pense que ce sera mon prochain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🠕 Remonter en haut de la page 🠕