Challenge Halloween #8 : romans jeunesse

Je vous propose aujourd’hui un retour sur plusieurs romans jeunesse que j’ai lu pour le challenge Halloween, à l’automne dernier ou cette année. Trois romans bien différents, que j’ai globalement bien aimés.

De quoi ça parle : Violette, la plus jeune sorcière de la famille Dupin, a le pouvoir de retrouver tout ce qui est perdu. Lorsqu’un mardi entier est effacé de la mémoire du monde, avec tous les faits et gestes de chacun ce jour là, Moreg Vaine, une redoutable magicienne, s’adresse à elle pour le retrouver et sauver la magie. C’est le début d’une aventure peuplée d’elfes, de trolls et d’un dragon.

Ce que j’en ai pensé : J’avais complètement craqué sur la jolie couverture et j’ai bien fait. L’histoire est plutôt originale, très bien écrite et drôlement bien rythmée : les pages se tournent toutes seules et je me suis très vite laissée embarquer dans les aventures de Violette. Les personnages sont tous absolument adorables, même Oswin le grognon. Violette est touchante et j’ai beaucoup aimé la voir grandir, évoluer et prendre de l’assurance au fil de l’histoire. Mon petit coup de cœur va au dragon qui m’a à la fois énormément émue et faite rire. J’ai passé un vrai joli moment de lecture et j’en découvrirai la suite avec grand plaisir.


De quoi ça parle : Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Ce que j’en ai pensé : J’avais entendu énormément de bien de cette saga jeunesse, notamment chez Fondant. Son enthousiasme m’a convaincue et j’ai sauté sur l’occasion quand j’ai trouvé les tomes à emprunter sur ma médiathèque numérique. J’étais donc très curieuse de découvrir cet univers, mais j’avoue avoir eu beaucoup de mal au début avec l’écriture et ça m’a un peu bloquée dans l’immersion dans l’histoire. Il y a un petit quelque chose qui m’a dérangée tout du long, sans que je n’arrive vraiment à mettre le doigt dessus, j’ai même eu du mal à m’attacher aux personnages. Pour autant, j’ai quand même passé un bon moment, j’ai bien aimé l’histoire, tous les recoins, le vocabulaire si particulier, l’humour quasi-omniprésent… Je dirai que c’était une découverte étrange, mais agréable et donc je lirais la suite dans quelques temps.


De quoi ça parle : Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire de début du XXè siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres.
Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tout ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Ce que j’en ai pensé : À mon ancienne médiathèque, nous avions les affiches de cette saga et j’avoue que je n’étais pas insensible à la photo. La saga remonte à 8 ans déjà, mais je l’ai commencée l’année dernière. Et je suis ravie de l’avoir entamée, j’ai passé un vrai bon moment avec Cate, Maura et Tess. Au départ, c’était parfois un peu longuet, mais finalement l’histoire prend de l’ampleur et je suis partie tête la première dans l’univers de Jessica Spotswood. J’ai tremblé, j’ai pesté, j’ai espéré… Bref, c’est un très bon premier tome qui pose les bases de la suite de la saga. J’ai lu le deuxième tome il y a quelques semaines et j’ai retrouvé avec plaisir les sœurs sorcières, même si j’ai de nouveau trouvé quelques longueurs. Je garde le tome 3 sous le coude pour une prochaine fois…



18 thoughts on “Challenge Halloween #8 : romans jeunesse”

  • La couverture de Starfell me plaît bien également. Je ne connaissais pas, mais ça a l’air sympathique. Les Sœurs Carmines est assez chouette, curieuse de lire la suite, même si je n’en fais pas une priorité. En revanche, j’adore la saga Sœurs Sorcières, déjà lue deux fois ♥ Bonne future lecture du dernier tome ! Bon week-end.

    • Oui, c’était une jolie découverte 🙂 Pareil, les Sœurs Carmines m’ont plus mais je n’arrive pas à me lancer dans la suite.
      Merciiii !

  • J’ai adoré la trilogie des Soeurs Sorcières quand je l’ai lue, mais effectivement ça commence déjà à dater 😉
    J’espère que tu aimeras le tome 3.
    Pour ma part, j’ai justement aimée côté décalé de la narration d’Ariel Holzl pour les Soeurs Carmines et j’ai adoré les trois tomes. Mon préféré étant celui sur Tristabelle 😀

    • Héhé oui, j’ai souvent un train de retard 😉
      Ouais, c’est particulier et ça m’a un peu dérangée, mais je pense que je lirai la suite !

    • Oui, c’est une saga sympa, que je prends plaisir à lire depuis l’année dernière 🙂
      Joyeux Halloween à toi aussi !

  • Je te rejoins sur le dragon qui accompagne Violette. Son histoire est émouvante. Puis je note ta dernière proposition…

  • C’est rigolo, et un peu l’inverse ici : j’avais été déçue par le tome 1 des “Soeurs sorcières” mais complètement happée par celui des “Soeurs Carmines” 😉 En tout cas, chouette sélection !! 🙂 Bonne fin de semaine, Chicky Poo !!

    • Oui, c’est toi qui m’avais donné envie de lire les Soeurs Carmines, mais bon, il en faut pour tous les goûts comme on dit 😉
      Bonne fin de semaine à toi aussi !!

  • je note Starfell, ce que tu en dis me tente beaucoup. J’ai aussi lu beaucoup de bien des soeurs Carmines mais ça m’attire moins. Quant à ta dernière lecture, le triangle amoureux mais fait un peu peur, je suis pas tenté par les romances

    • Pour le coup, la romance dans Sœurs Sorcières est moins présente que ce que laisse imaginer le résumé ! Je ne suis pas très romance non plus et là elle ne dérange pas. C’est plutôt la sorcellerie et les “liens” avec les frères qui sont au cœur de l’histoire. La série vaut le détour 🙂

  • Je n’avais pas du tout entendu parler de Starfell. Je note pour l’an prochain.
    Je crois me souvenir que j’avais été un peu déçue aussi du tome 2 de Soeurs Sorcières, un peu longuet effectivement.
    Quant aux soeurs Carmines, c’est très particulier, j’ai commencé le tome 2 et encore une fois il m’a fallu plusieurs chapitres pour entrer dans l’histoire.

    • Starfell est très chouette 🙂
      C’est vrai que c’est long parfois, mais je lirai le troisième tome l’année prochaine 🙂
      Ah les Sœurs Carmines c’est vrai que c’est très spécial. Je vais laisser du temps avant de découvrir la suite, mais bonne lecture à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.