Parlons livres #20

Il y a fort longtemps que je ne vous ai pas parlé de livres par ici. Je le fais régulièrement sur mon compte Instagram, mais j’aime aussi partager ici mes lectures. Alors je vous retrouve aujourd’hui pour vous partager trois romans qui ont conquis mon cœur ces derniers mois !

N’hésitez pas à me dire si vous les avez lus, aimés ou non, ou si vous avez envie de les découvrir !

DE CAPE ET DE MOTS
Flore Vesco

De quoi ça parle : Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

Ce que j’en ai pensé : Le premier roman écrit par l’autrice, le troisième que j’ai découvert d’elle. Et quel bonheur que ce petit roman ! Flore Vesco manie les mots et la langue française comme personne, son écriture est délicieuse et très délicate, plein de jeux de mots et avec un vocabulaire incroyable. L’histoire de Serine est tout à fait farfelue et très amusante, j’ai adoré la suivre dans sa nouvelle vie au château de cette reine complètement dingue, qui n’est pas sans rappeler la Reine des Cœurs dans Alice au Pays des Merveilles, sous certains aspects. Les personnages créés par Flore Vesco sont vraiment hauts en couleurs et très originaux, on s’attache à tous, même aux pires. Le “twist” de la fin du roman m’était apparu quasiment dès le départ, mais ce n’est pas grave, ce n’est pas l’important dans ce roman. En bref, j’ai tout simplement adoré, c’est un très beau coup de cœur et je ne peux que vous conseiller de le découvrir si ce n’est pas déjà fait !

De la même autrice, n’hésitez pas à découvrir aussi “D’Or et d’Oreillers”, magnifique également !


LES CERVEAUX DE LA FERME
Layla Benabid & Sébastien Moro

De quoi ça parle : « Il a un regard bovin, c’est déprimant ! », « Il a vraiment joué comme une chèvre au dernier match ! », « Quel mouton, ce type… », « Mais elle a le QI d’une poule ! », « Tu manges vraiment comme un cochon ! »… Ces expressions sont assez révélatrices de l’image que l’on a généralement des animaux de la ferme : placides et dotés d’une intelligence très limitée. Pourtant cette vision est incroyablement éloignée de ce que nous dévoilent les récentes découvertes scientifiques ! Les poules sont des mathématiciennes et des enseignantes hors pair, les chèvres des aventurières aux ressources quasi illimitées, les moutons des herboristes de talent, les cochons d’excellents cartographes et les vaches des championnes des réseaux sociaux ! Vous ne me croyez pas ? Alors plongez dans cet ouvrage – résumé de plusieurs centaines de travaux scientifiques des années 1980 à nos jours – qui changera à jamais la vision que vous aviez des animaux de la ferme !

Ce que j’en ai pensé : C’est une BD documentaire à ne pas rater ! Sébastien Moro, l’auteur, y vulgarise des expériences scientifiques incroyables qui mettent en lumière les facultés et les émotions des animaux, que l’on considère bien souvent trop peu. C’est un ouvrage très dense et qui pourtant se lit vraiment tout seul. On y apprend énormément et j’imagine qu’il n’a pas dû être facile de retranscrire en des mots simples les expériences scientifiques qui sont abordées. Mais c’est un défi relevé avec brio, parce que non seulement on comprend, mais en plus on retient ces informations incroyables. Si le texte est vraiment intéressant, il ne manque pas non plus d’humour, tout comme les illustrations de Layla Benabid, qui m’ont plusieurs fois fait éclater de rire. Il faut absolument découvrir et faire découvrir cette BD vraiment originale et drôle !


LETTRE À TOI QUI M’AIMES
Julia Thévenot

De quoi ça parle : Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-salé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Ce que j’en ai pensé : Ce très court roman écrit en vers libres a été une très jolie découverte. L’histoire d’amour déçue est un sujet plutôt commun en littérature, mais cette fois-ci, c’est traité d’une manière vraiment originale, puisque c’est écrit du point de vue de la personne qui est aimée mais n’aime pas en retour. Un point de vue original que l’on n’a pas l’habitude de lire. J’ai été très vite embarquée dans cette lettre-fleuve très poétique et j’ai dévoré le roman en une petite soirée. L’écriture est vraiment très très fine, on sent que chaque mot a été choisi spécifiquement, c’est très beau et ça vous emporte dans un tourbillon. À découvrir d’urgence !



12 thoughts on “Parlons livres #20”

Répondre à zofia Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.