Challenge British Mysteries #8 : cosy mysteries, le retour

Le marathon de lecture est derrière nous et nous voilà aujourd’hui dans la dernière ligne droite du challenge… Au début du mois nous avions parlé cosy mysteries et comme c’est un genre très prolifique, nous avons droit à un deuxième tour ! Cette fois-ci, pas de voyage dans le temps, les deux séries dont je vais parler sont contemporaines.

LES DÉTECTIVES DU YORKSHIRE
JULIA CHAPMAN

De quoi ça parle : Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais œil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

Ce que j’en ai pensé : La série a commencé en 2018 et les tomes se sont enchaînés, puisqu’on en est au sixième tome déjà ! Dès les premières pages j’ai accroché avec l’écriture de Julia Chapman, simple et efficace. Le suspense est très bien dosé, l’ambiance monte petit à petit, des détails peuvent nous échapper et pourtant tout est logique jusqu’à la révélation finale. J’ai aimé tous les tomes, particulièrement le 4, qui en dévoile un peu plus sur Delilah et Samson. Les enquêtes sont plutôt prenantes et bien construites, assez originales et ne manquent pas d’humour. Les tomes ne se valent pas tous à mon sens cela dit, par exemple, le cinquième m’a un peu lassée, mais j’ai bien apprécié le dernier sorti. J’espère juste que ça ne perdra pas trop de sa saveur en étant trop “dilué”. Si vous ne connaissez pas déjà, vous devriez vous laisser tenter, c’est une série vraiment très agréable et amusante !


LES MYSTÈRES DE TREGARRICK
HANNAH DENNISON

De quoi ça parle : Evie vient de perdre son mari Robert. Lorsque vient le moment de parler de succession, elle apprend qu’elle pourrait hériter d’un hôtel étrangement acquis, à Tregarrick, dans les îles Scilly. Poussée par sa sœur Margot, elle s’y rend pour découvrir un établissement qui n’a pas changé depuis les années 70, dans un lieu sauvage et isolé, sur lequel le propriétaire veille jalousement… Jusqu’à ce qu’il soit retrouvé mort. Entre un mystérieux photographe suédois, un pasteur qui parle avec son perroquet, une vieille dame excentrique et une jeune gothique inquiétante, elles font face à une belle brochette de suspects. Leur enquête ne va pas être de tout repos, d’autant que tout le monde semble dissimuler de vilains petits secrets…

Ce que j’en ai pensé : Je ne connaissais pas du tout l’autrice, mais j’avais vu ce roman en faisant des recherches pour challenge. Je me suis laissée tenter et c’était une bonne idée ! J’ai bien accroché avec le style d’Hannah Dennison, simple, léger et sans fioritures, avec pas mal d’humour. Les personnages ont tous leurs caractères hauts en couleurs entre Margot qui s’invente une vie, l’assistante du notaire complètement perchée, la policière aux nombreux rencards, l’extravagante Lily, Vanessa la bipolaire ou encore le couple Jago/Tegan, ça ne manque pas d’entrain ! Si je me suis bien amusée avec les différentes personnalités de l’histoire, j’ai trouvé par contre que le suspense tardait à se mettre en place (le cadavre dont on parle dans le résumé n’arrive qu’au milieu de l’histoire !). Cela dit, l’enquête restait plutôt intéressante et je ne m’attendais pas à la révélation finale. Le gros bémol pour moi par contre, ça reste l’utilisation de marques pour désigner des objets de tous les jours : un “Iphone” pour un portable ou un “Canon” pour un appareil photo, ça m’a un poil agacée. Mais sinon, dans l’ensemble c’est une bonne découverte et je pense que j’en lirai la suite, ainsi que l’autre série de l’autrice, “Les mystères de Honeychurch” !



10 thoughts on “Challenge British Mysteries #8 : cosy mysteries, le retour”

  • Je crois que je pourrais me laisser tenter par Les détectives du Yorkshire ! mais il faudrait que je ne tarde pas trop à m’y mettre car il y a déjà pas mal de tomes…

  • Je te rejoins totalement sur ton compte-rendu de “Meurtres à marée haute” et j’ajoute ton lien à mon billet dès que possible (Canalblog est plutôt Canalbloque, là…grrrr) Très doux week-end, Chicky Poo ! 🙂

    • Oui, c’est une lecture agréable malgré quelques petits bémols. Hâte qu’il y ait une suite, puis je vais aussi découvrir ses autres romans 🙂

    • Ouiii ! C’est une chouette série à lire, les personnages sont vraiment attachants et ça se lit tout seul 🙂

  • J’aime beaucoup la série des Détectives du Yorkshire (le premier n’est pas mon préféré). Je suis arrêtée en plein milieu du tome 5 mais c’est à cause d’Un mois au Japon ! Il me reste à découvrir les romans d’Hannah Dennison. Je comprends, ça doit être assez agaçant de voir des marques citées pour désigner des objets.

    • J’aime beaucoup la série, j’ai beaucoup aimé le 4, pas tellement le 5 j’avoue, le 6 remonte un peu par contre. Mais il ne faudrait pas que ce soit trop édulcoré, au risque de perdre vraiment en saveur !
      Oui, c’est pénible, je ne sais pas si c’est ça dans son autre série, que je compte bien découvrir, mais j’espère que non !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.