Challenge British Mysteries #6 : Londres

Aujourd’hui, on part pour Londres ! Prenez place à bord de l’Eurostar et en route ! Je vous embarque pour un petit séjour Londonien, avec la crème de la crème…

LES CHRONIQUES DE BRIDGERTON
Netflix, 2020

De quoi ça parle : À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs…

Ce que j’en ai pensé : La bande-annonce, vue en décembre m’avait alléchée. Mais j’avoue que l’engouement suscité m’a un peu rebutée, j’ai donc tardé. Puis, j’ai décidé de participer au challenge et je me suis lancée. Et j’ai bien aimé ! Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas la série du siècle à mes yeux, mais ça détend et ça pose le cerveau (et ça fait plaisir aux yeux). J’ai plutôt bien aimé suivre cette saison à Londres, entre rumeurs, jolies robes et amours naissantes. Ce n’est pas le scénario de l’année, mais j’avoue que je me suis laissée emporter et que j’ai enchaîné les épisodes. Côté personnages, j’ai juste eu un peu de mal avec Daphne, je la trouve un peu “plan-plan”. Par contre, j’ai beaucoup aimé sa sœur Heloise et Penelope Featherington. Côté hommes, bien évidemment, comment ne pas craquer pour Simon Hastings, même si j’avoue que son côté “beau gosse” m’a parfois un peu agacée. Globalement c’était une série sympathique, qui rempli son job : vider la tête.


LES LAPINS DE LA COURONNE D’ANGLETERRE (T.1)
SANTA MONTEFIORE, SIMON S. MONTEFIORE & KATE HINDLEY

De quoi ça parle : Se rendre à Londres. Ne parler à personne de sa mission. Trouver les Lapins de la Couronne d’Angleterre, les seuls capables de déjouer un complot qui menace la reine ! C’est ainsi que Timmy Poil-Fauve, le lapin le plus maigrichon de toute la garenne, celui qui endure au quotidien les rires moqueurs de ses frères et sœurs, s’avance, le cœur battant, vers l’aventure… Photographier la reine d’Angleterre en nuisette… Tel est le complot qui plane sur Buckingham Palace ! Agents secrets, carotte fraîche et un humour so british rythment cette folle aventure.

Ce que j’en ai pensé : Aperçu sur le Facebook de la maison d’édition, que je surveille pour ma médiathèque, j’avoue que ce petit roman m’avait fait de l’œil. Mais j’ai toujours des tas de choses à lire, alors je l’avais laissé passer. Finalement, j’ai décidé de l’emprunter pour le challenge et ce fut une jolie découverte. Déjà, l’objet en lui-même est très beau, entre sa couverture rigide, les lettres dorées et les illustrations très réussies. Mais en plus, l’histoire est elle aussi très agréable à découvrir. L’écriture des deux auteurs est très agréable à lire, il n’y a pas de ces répétitions qui peuvent parfois être pénibles dans la littérature jeunesse, c’est très original et surtout, c’est très prenant ! J’ai pris un immense plaisir à faire la connaissance de Timmy Poil-Fauve et de tous les personnages qu’il rencontre lors de ses aventures. Un vrai régal. Côté enquête par contre, j’avoue que j’ai trouvé le complot contre la reine un peu léger et pas exceptionnel, mais finalement, ce n’était pas vraiment l’important dans l’histoire. Ce qui compte vraiment, c’est de comprendre que tout le monde a du courage en lui et qu’il faut simplement croire en soi. Une jolie histoire amusante, menée tambour battant, qui n’a pas été sans me rappeler “Watership Down” de Richard Adams, dans une moindre mesure bien évidemment. En bref, c’est une petite série jeunesse qui s’annonce fort sympathique !


VICTORIA
PBS, 2016

De quoi ça parle : Les jeunes années de la vie de la Reine Victoria, de son arrivée sur le trône à l’âge de 18 ans, en passant par ses premiers émois et son mariage avec le Prince Albert.

Ce que j’en ai pensé : J’avoue que cette série m’a surtout attirée pour les jolies robes. Je ne suis pas particulièrement fan de la royauté anglaise. J’avais essayé de regarder The Crown, je ne suis pas allée au bout de la première saison, car je trouvais ça trop long. J’ai par contre adoré la série Reign, qui n’est pas réellement historique, mais qui reste un vrai plaisir à regarder. Je n’attendais pas grand chose de Victoria, mais je l’ai trouvé plutôt agréable, même si je lui ai trouvé quelques longueurs. J’aime énormément Jenna Coleman, qui joue bien et qui est sublime, mais j’ai eu beaucoup de mal avec Tom Hughes, que je trouve désagréable, même s’il a un côté très charmant. J’ai bien aimé découvrir cette Reine qui a laissé une telle marque dans l’Histoire !



8 thoughts on “Challenge British Mysteries #6 : Londres”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.