Road-trip en Islande #4

La dernière fois que je vous ai emmenés en Islande, nous nous étions arrêtés près du Lac Mývatn, dans notre nouvel hôtel. L’hôtel était vraiment très classieux et presque invisible tellement il a été pensé avec la nature. Bon, après avoir fait une balade dans les fumerolles de Hverir et avoir une frayeur en essayant de grimper sur les hauteurs du Krafla. Notre hôtel incluait un sauna en accès libre alors nous avons profité du reste de notre après-midi pour nous prélasser dans le sauna, avec vue plongeante sur le lac gelé. Après tout, on était quand même en lune de miel !

Le lendemain, nous avons donc commencé notre exploration des abords du lac avec notre fidèle destrier ! Enfin, pas trop tôt parce qu’en fait, il neigeait… On a attendu que les nuages se lèvent, puis on a filé tranquillement vers Dimmuborgir, qui peut se traduire par “Les châteaux noirs”. Nous on avait surtout l’impression de marcher dans une assiette avec des Oréos écrasés partout !

La promenade serpente parmi les formations de lave en colonnes. C’est un lieu un peu traitre, il vaut mieux ne pas sortir du sentier balisé parce qu’il peut y avoir de sacrés trous. Et avec la neige en prime, ça n’aide pas. Au bout d’un moment, les traces de pas qui nous guidaient (oui parce que les “balises” étaient parfois difficiles à trouver alors on suivait les pas) ont fini par se faire plus rares et au final on a décidé de poursuivre dans la neige fraîche (mais au maximum entre les balises hein, on n’est pas fous ni irrespectueux !) pour continuer à découvrir et pouvoir faire des photos sans trop de gens dessus…

Vous voyez ce mont sur la photo juste au-dessus ? C’est le cratère Hverfjall. Nous avions prévu d’y aller juste après Dimmuborgir, mais les nuages s’invitaient alors on a reporté au lendemain.

Du coup, après une grasse matinée suivi d’un petit déjeuner bien chargé, nous avons mis le cap sur le cratère. La route était déconseillée alors nous avons garé la voiture assez loin et nous avons poursuivi les 3 km qui nous séparaient du pied du cratère à pied… accompagnés par un jeune homme Argentin croisé sur la route et qui se balade pendant un an avant de rentrer chez lui.

Une fois au pied du volcan, c’est 600 mètres de “chemin” avec un dénivelé de 90 mètres qui nous attendent. Je dois dire que, entre le vent, le froid et la neige, la grimpette n’était pas facile… mais la vue d’en haut était épatante ! Nous n’avons pas parcouru tout le volcan car le froid était vraiment trop mordant, mais nous sommes allés sur le plus haut point que nous avons vu.

Après une pause pique-nique dans la voiture (oui parce que sachez le, manger en Islande tous les jours au restaurant, ça coûte très cher. Et puis là, y avait rien autour !), nous avons mis le cap sur l’autre rive du lac pour découvrir les pseudo-cratères de Skútustaðagígar. Ils sont nés lorsqu’une coulée de lave du Krafla est entrée en contact avec les eaux du lac. C’était une jolie balade, très calme et apaisante… et surtout très facile comparée à la montée à Hverfjall !

 

Et voilà pour les balades autour du lac… Une dernière nuit dans notre bel hôtel avant de reprendre la route, pour rejoindre Akureyri… Mais ce sera l’objet d’un nouveau billet ! Prenons des petits pas pour découvrir le reste de l’Islande !

 



4 thoughts on “Road-trip en Islande #4”

  • Waouw quel dépaysement dis donc ! En tout cas, à chaque fois que je vois vos photos, j’ai l’impression que vous étiez seuls dans le pays 😀 Ces paysages sont époustouflants, la grimpette valait bien la peine !

  • J’adore ta comparaison avec les oréos on comprend de suite lol.
    Très belles photos, bon j’avoue qu’avec toute cette neige j’ai des frissons lol.
    Hate de voir la suite 😉

  • C’est tellement beau !
    Clairement l’Islande est une destination qui me fait rêver. Avec mon mari c’est là que nous aimerions passer notre voyage de noces. 😉
    Du coup ton article tombe à pic et me donne plein d’idées ! 🙂 Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.