Parlons séries #6

Récemment j’ai regardé quelques séries sur Netflix que j’ai beaucoup aimées, et je me disais qu’il y avait bien longtemps que je n’avais proposé de billet sur mes séries favorites ! Du coup, c’est l’occasion de vous en proposer deux à “binge-watcher” pendant les grosses chaleurs (ou pendant les orages, chacun sa météo).

Mon dernier coup de cœur en date, c’est la saison deux de “Anne with an E”. Persuadée de vous en avoir déjà vanté les mérites, j’ai remonté le fil du blog… pour réaliser que je ne vous en ai jamais vraiment parlé dans un article ! Réparons cet oubli de ce pas, voulez-vous ?

Alors, cette petite série est adaptée des romans “Anne et la maison aux pignons verts” de Lucy Maud Montgomery. On y suit la vie de Matthew et Marilla Cuthbert, deux frère et soeur, qui décident d’adopter un garçon pour les aider dans leur ferme de Green Gables à Avonlea. Sauf que lorsque Matthew récupère l’enfant, c’est une petite fille très bavarde et pleine de vie qu’il rencontre : Anne Shirley. Les Cuthbert sont prêts à la renvoyer à l’orphelinat, alors Anne, désespérée, s’enfuit… Finalement, Anne restera et retrouvera l’enthousiasme qui la caractérise… 

Anne et sa grande amie Diana.

 

J’ai tout de suite complètement craqué pour l’héroïne, jouée par la jolie Amybeth McNulty, qui est un vrai rayon de soleil ! Son optimisme sans borne est réellement une inspiration qu’on a envie de suivre tous les jours !

Et puis j’ai craqué pour absolument tous les personnages, qui sont vraiment très attachants et particulièrement bien interprétés. Et puis, suivre la vie pas comme les autres de Anne et de ses copines a vraiment été un plaisir tout du long. Les épisodes se suivent sans se ressembler, si la série ne maque pas d’humour, on se retrouve régulièrement avec les larmes aux yeux (voir plus quand on est sensible comme moi). cette série fait du bien au moral, elle donne envie d’être optimiste malgré les coups de la vie. C’est un joli bonbon dont les épisodes se dévorent sans qu’on les sente passer ! Deux saisons terminées… et j’ai déjà très hâte de retourner à Avonlea avec Anne, Gilbert, Diana et Ruby… 

Anne et Marilla.

 

La jolie Ruby.

J’ai aussi regardé récemment la série française “Le Chalet”, qui est d’ailleurs passée sur France 2. J’ai adoré les six épisodes et si j’avais compris rapidement une partie du dénouement, je dois avouer qu’il y a quand même des choses que je n’avais pas imaginées !

J’ai bien aimé cette série, car elle propose des allers-retours entre 1997 et 2017. En 1997, Jean-Louis Rodier, écrivain parisien en mal d’inspiration, décide de s’installer à Valmoline, avec sa famille. Il loue un chalet à la famille Personnaz, également propriétaire du bar du village. Leur intégration est difficile et Jean-Louis devient aigri… au point qu’il tombe dans les bras de Muriel et en fait sa muse. Parallèlement, Julien, le fils de Jean-Louis, se lie d’amitié avec Alice Bordaz, ce qui n’est pas au goût des autres ados du village qui lui mènent la vie dure. Il n’y aura que Manu qui restera ami avec lui. Un jour, les Rodier disparaissent sans laisser de trace.

En 2017, on retrouve tous les jeunes de Valmoline au chalet des Personnaz, rassemblés par Manu, à l’occasion de son mariage avec Adèle, enceinte de deux mois. Celle-ci est prise d’étranges visions dès son arrivée à Valmoline… Et cela empire lorsque des disparitions et des choses étranges se passent au village…

J’ai mis un peu de temps à comprendre ce qu’il se passait réellement dans ce scénario, j’ai commencé à devenir parano et à suspecter quasiment tout le monde, imaginant toutes les solutions possibles. Enfin toutes, sauf la bonne bien sûr. Et c’est ça qui m’a séduite : me faire embrouiller la tête par une série ! C’était bien construit et bien interprété, je n’ai juste pas eu de coup de coeur pour des personnages, mais je crois que la série n’était pas vraiment construite pour ça. Bref, cette petite série était vraiment très sympathique.

Et pour ne rien gâcher, le générique est assez saisissant… :

En bref, deux petites séries vraiment très chouettes que je vous conseille très vivement.



6 thoughts on “Parlons séries #6”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.