Faramidable anniversaire #3 : Matilda

Coucou mes libellules !

Je vous retrouve aujourd’hui pour notre troisième rendez-vous du Faramidable Anniversaire de Roald Dahl. Au programme cette fois-ci : Matilda. Autrement intitulé “Mon-livre-favori-d’entre-tous-et-qui-m’a-donné-le-goût-de-lire-quand-j’étais-petite”. Car oui, j’ai découvert Matilda lorsque j’étais au CM1 et j’avais même fait un exposé sur l’auteur pour lequel j’avais récolé un A. Rien que ça !

À l’âge de cinq ans, Matilda sait lire et a dévoré tous les classiques
de la littérature. Pourtant, son existence est loin d’être facile, entre
une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d’une
franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de
l’école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine
implacable. Sous la plume acerbe et tendre de Roald Dahl, les événements
se précipitent, étranges, terribles, hilarants. Une vision décapante du
monde des adultes !

Comme vous avez du le comprendre dès le début de ce billet, Matilda est mon livre préféré de Roald Dahl. Je suppose que je suis loin d’être la seule car qui pourrait ne pas s’attacher à cette petite fille qui lit depuis sa plus tendre enfance, adorable fillette tombée dans une famille de fous ?

Lorsque j’étais enfant, je souhaitais de tout mon coeur être Matilda et posséder les mêmes pouvoirs qu’elle. Même si, je l’avoue, je n’ai pas grandi dans une famille de fous et mes enseignants étaient loin d’être comme Mlle Legourdin ! D’ailleurs, ma maîtresse à moi me faisait beaucoup penser à Mlle Candy : tout en gentillesse avec moi. À cette époque-là, j’étais très douée à l’école (les fractions et les calculs n’avaient pas encore détruit ma vie) (non je n’en fais pas trop) et très sage, du coup c’était assez facile pour moi de m’attirer les bonnes grâces de la maîtresse (sans pour autant devenir la chouchou que tous les autres élèves détestent je vous rassure !). 


Mais assez parlé de mes souvenirs. En termes de lecture, l’histoire est dans la veine de toutes celles de Roald Dahl, un concentré de petits détails et de piques lancées aux adultes qui en font tout le charme. On retrouve encore une fois les punitions infligées aux enfants, qui sont plutôt dures : tirer les oreilles, lancer de javelot avec les tresses… Certaines sont vraiment dures à lire mais Roald Dahl maîtrise tellement l’humour que les situations en deviennent cocasses. 
Si Matilda, une enfant, est au centre de l’histoire, c’est bel et bien l’adulte qui est visé par les critiques de l’auteur : mensonge, trafic, punitions, moqueries… Les adultes ne sont pas vraiment dans les bonnes grâces de l’auteur !

La fin de l’histoire est farfelue, mais digne du roman finalement, car il serait difficile de voir les choses autrement. Mais pour celles et ceux qui ne l’auraient pas lu, je ne vous en dévoile pas plus… 
J’imagine que vous n’êtes pas sans savoir que le livre a été magistralement (à mes yeux) adapté au cinéma par Danny DeVito en 1996, avec Mara Wilson dans le rôle de Matilda. Pour moi ce film est vraiment très réussi et très bien interprété, il rend aussi bien compte de la cruauté et de l’imbécilité des adultes que de l’humour de l’auteur.

L’actrice a bien grandi !

Et enfin, il existe aussi une comédie musicale, mais là je vous avoue que je ne sais pas ce qu’elle vaut, ne l’ayant pas vue. En voici la bande-annonce. 

Mlle Legourdin, hyper réaliste… et hyper flippante !

Voilà mes libellules pour ce billet ! On se retrouve très vite pour de la nouveauté…



6 thoughts on “Faramidable anniversaire #3 : Matilda”

  • Ah toi aussi les fractions ont ruiné ta belle scolarité sans tâche jusque là ? Je me rappellerai toujours de cette horrible découverte en CM2 si je ne me trompe pas (j'avais la même maîtresse qu'en CM1 : une version à peine édulcorée de Mlle Legourdin ! oui … ). J'avais un peu peur que les gars n'accrochent pas parce que ça se passe essentiellement à l'école. Mais l'école qui est dépeinte leur convenait tout à fait pour qu'ils la tolèrent 😀 (je me demande si on va nous taxer de propagande anti-école le jour du contrôle pédagogique cette année !)

  • Ooh Trop fort ! J'ai justement regardé le film hier avec ma belle-soeur qui ne l'avait jamais vu ! Nan mais t'imagine, elle n'avait jamais vu Mathilda ?!! Bref. C'est l'un de mes films favoris, & tout comme toi, je pensais moi aussi avoir des pouvoir comme Mathilda quand j'étais gosse ! J'en ai passées des heures à tenter de faire bouger des objets par la pensée, en plus…. xD
    Bref, Mathilda je suis fan ! Par contre, honte à moi car je n'ai jamais lu le bouquin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.