Le Petit Prince

Bonsoir mes petites libellules, 

Après un weekend passé la tête dans le code HTML pour arriver à modifier le blog, avec mon Lui, nous avons passé la soirée à regarder “Le Petit Prince”, film d’animation de 2015 récompensé aux Césars de cette année. Et je comprends pourquoi…

L’histoire, tout le monde la connaît… mais celle que nous propose le réalisateur Mark Osborne est un peu différente. C’est un peu l’histoire de l’histoire. L’histoire d’une petite fille qui vit dans un monde d’adulte réglé comme du papier à musique et qui déménage un jour à côté d’un vieux Monsieur. C’est l’histoire d’un vieil aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi. C’est l’histoire du Petit Prince qui va réunir tous ces personnages. 

Si j’ai été très séduite par l’histoire et l’histoire dans l’histoire, j’ai aussi été séduite par le graphisme, qui marie à la perfection les images de synthèse et l’animation image par image. J’ai trouvé que les deux univers se mariaient fort bien pour nous faire changer de monde. Même si j’ai apprécié les traits des images de synthèse, je dois bien dire que l’animation style “papier” m’a vraiment beaucoup beaucoup beaucoup plus plu. C’est tellement magique… toute mon âme d’enfant est remontée à la surface. Finalement pari gagné pour ce beau film d’animation, tout en poésie mais qui ne cache pas sa “morale” : nous vivons dans un monde d’adultes qui n’ont plus leur âme d’enfant et risquent à tout moment de devenir des zombies du travail. Ça peut paraître un peu caricatural, mais finalement on est dans le message d’origine de Saint-Exupéry…

Au-delà du scénario, de l’image et du message, il y a aussi les personnages. Ultra touchants. La petite fille est adorable et l’aviateur encore plus car la voix d’André Dussolier est parfaite pour l’interprétation. Le Petit Prince dans sa version papier est superbe, conforme à l’imaginaire qu’on peut en avoir. Je l’ai moins aimé dans sa seconde version, dont je ne parle pas trop ici pour ne pas vous gâcher le film… Mon petit préféré reste le renard, petit renard peluche tout adorable. Super craquant en image et encore plus dans le film ! (Il se peut que je m’en couse un dans les semaines à venir…)

Bref, tout dans ce joli film d’animation m’a profondément touchée (oui, j’ai versé une larmichette ou deux) et je ne peux que vous recommander d’y jeter un coup d’œil, si ce n’est pas déjà fait… c’est un vrai coup de cœur pour moi !



7 thoughts on “Le Petit Prince”

Répondre à FondantGrignote Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.