Il était trois fois Noël : BD d’hiver

Bonsoir mes libellules enneigées !
Ce soir, pour mon billet BD du challenge, j’ai décidé de vous parler de la BD “La princesse des glaces”, lue pendant le marathon lecture du week-end dernier. C’est une adaptation du roman de Camilla Lackberg au même titre. 
L’histoire est cette d’Erica Falck, une trentenaire, installée dans une petite ville paisible de la
côte ouest suédoise où elle écrit des biographies. Un jour, elle découvre le cadavre
aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau
gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue
qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point l’inspecteur Patrik
Hedström, vieille connaissance d’Erica et amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme
naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour,
dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des
secrets détestables.
La BD commence par une présentation originale de tous les personnages par eux-mêmes, même lorsqu’ils sont morts, et c’était vraiment une riche idée car il y a quand même du monde dans cette BD et du coup, avoir les identités de chacun c’est un vrai plus.
J’avoue que je suis toujours un peu inquiète de lire une adaptation de roman en BD, mais pour le coup, n’ayant pas lu le roman, je n’avais rien à comparer et je n’ai pas été déçue. Au contraire, j’ai vraiment apprécié de découvrir enfin l’univers de Camilla Lackberg, avec autre chose que “Cyanure”, nouvelle lue l’année dernière et pas du tout appréciée. 
L’histoire démarre lentement et j’avoue qu’au départ je me demandais vraiment où ça allait, avec tous ces retours en arrière. Mais très vite, je me suis prise au jeu et j’ai tournée toutes les pages à la vitesse de l’éclair. Je me suis laissée embarquer par les personnages, Erica m’a beaucoup plu et j’aime l’idée d’une biographe, ça change des personnages que l’on peut trouver dans les romans policiers. Bon, évidemment il en faut, des policiers, mais j’ai apprécié cette biographe, même si on la voit finalement très peu écrire (en tous cas dans la BD). 
Le scénario est super riche et dense et surtout très prenant, tellement que quand j’ai enfin compris qui était coupable, j’ai parlé tout haut et mon Lui m’a regardée de travers ! Bref. Au niveau du dessin, moi j’ai accroché, mais je pense que tout le monde n’aimera pas. En tous cas pour ma part j’ai beaucoup aimé. Je trouve le trait attirant et les couleurs très belles. D’ailleurs, en parlant de couleurs, j’ai apprécié le changement de couleur pour aborder le passé et le présent. 
Pour moi, vous l’aurez compris, ce fut une réussite et je compte bien poursuivre avec le tome 2 (déjà dans la bibliothèque de mon Lui) et pourquoi pas, découvrir les romans. 
Et vous, vous connaissez ? Vous avez lu la BD ? Le roman ? Les deux ?
 


6 thoughts on “Il était trois fois Noël : BD d’hiver”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.