D.I.Y. : Porte-Revues

Bonjour mes libellules créatives !

Cet article devait initialement voir le jour hier, mais c’était sans compter sur mon ordinateur qui en avait décidé autrement. Enfin.
Voici un bon petit moment que je ne vous ai pas présenté de tuto par ici. Et l’autre jour, j’ai refait mon porte-revues, que j’avais improvisé un jour avec des boîtes d’archives collées les unes aux autres. Sauf qu’avec le temps, le carton s’abîme, se déforme et, il faut bien l’avoue, ça devient vilain. Du coup, me voilà partie chez l’ami Suédois (nous avions besoin d’une nouvelle bibliothèque… je n’ai pas oublié que je voulais vous présenter mon salon, ne vous inquiétez pas, je pense que c’est pour bientôt !), à aller acheter des Knuff, pour me fabriquer un petit porte-revues. Et comme je suis sympa (si, si, je vous jure !), j’ai décidé de vous proposer un D.I.Y. super simple (promis) et rapide. 
J’avais envie de couleurs mais en même temps de garder l’esprit bois, du coup, j’ai opté pour une peinture effet “dip”. Vous allez comprendre…

Donc, comme matériel, il vous faudra des boîtes d’archives, ici des Knuff de chez Ikéa. Un peu de colle à bois (j’ai utilisé une prise rapide, je suis une grande impatiente !), de la peinture tous supports (ou spéciale bois), des pinceaux, une règle et un crayon à papier. 

Après avoir tracé les traits à la hauteur que vous souhaitiez, vous pouvez commencer à peindre les différentes faces de Knuff. Si vous n’avez pas la main ferme, n’hésitez pas à utiliser du scotch ou mieux encore du masking tape, plus doux à enlever !

Pour ma part j’ai choisi le rouge et le vert, une envie de couleurs chaleureuses. Et j’ai peint jusqu’au dessus des trous (qui sont là pour Dieu sait quelle raison). Par contre je n’ai pas peint le dessous, étant donné qu’ils sont posés sur le sol, j’ai préféré éviter. Mais faites à votre guise bien entendu !

Ensuite, vient l’étape de la colle ! J’en ai mis pas mal, pour être sûre que ça tienne bien… Ah oui et ne vous étonnez pas de ne pas voir de peinture sous la colle… Pour économiser ma peinture, je n’ai pas peint les côtés encollés entre eux : de toutes façons, ça ne se voit pas.

Pour être sûre que tout soit bien collé de manière égale, j’ai utilisé des pinces à linge pour garder toutes les boîtes bien ensemble. Si de la colle ressort sous la pression, ce n’est pas grave : vous pouvez l’essuyer avec un chiffon et même s’il en reste en séchant elle devient transparente. 

Laissez sécher le temps indiqué sur la colle : ici 2 minutes… Et hop vous n’avez plus qu’à ranger ce que vous voulez dans votre porte-revues !

P.S. : désolée pour la piètre qualité des photos, je me suis bien loupée…



4 thoughts on “D.I.Y. : Porte-Revues”

Répondre à FondantGrignote Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.