Un weekend à Ostende

Un lion perdu dans un parc. // Coucher de soleil sur la plage. // Œuvre d’art ou réminiscences d’un vieil hôtel ?

Bonjour les libellules voyageuses !

Celles et ceux qui suivent l’actualité du blog sur Facebook et sur Instagram le savent, mon Lui et moi sommes allés passer un petit weekend sur la côte Belge, à Ostende très précisément. Il faut savoir que c’est Ladybird qui m’avait donné envie lorsqu’elle avait parlé de son petit break sur la côte voilà quelques temps. Nous avons suivi le même chemin (enfin presque !) et nous nous sommes concocté un weekend de trois jours pour nous ressourcer. Le temps n’était malheureusement pas de la partie, mais nous avons quand même bien pu profiter… laissez-moi vous raconter ça ! Mais d’abord, prenez un thé, un bout de gâteau et installez-vous tranquillement… c’est un roman !

Cabanes de plage. // La mer. // Alerte à Malibu Ostende. // Quelques pas. // Cabine de bain. // Galeries.
En premier lieu l’hôtel. Notre séjour s’est déroulé au Royal Astrid, histoire de profiter de la piscine, du jacuzzi, d’un massage et d’un spa. Bon, je dois vous dire, nous avons fait le choix de payer un tout petit supplément pour profiter d’une chambre dans l’aile rénovée et nous n’avons pas regretté car la chambre était très bien décorée, super cosy et le lit ultra moelleux (peut-être un poil trop pour mon dos, mais c’est une autre histoire). Petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre et honnêtement je n’ai jamais vu un buffet autant garni, c’était tout simplement incroyable ! Le bémol du prix : le parking, qui coûte quand même 18,50€ la nuit.
Dans le prix de la chambre, nous avions un accès à la piscine, pas super grande mais plutôt agréable. Il y avait aussi un jacuzzi, plutôt bien aussi, même si il était malheureusement souvent accaparé ! Je me suis offert un massage aux pierres chaudes… mais la dame s’est trompée en inscrivant ma réservation et je n’ai eu droit qu’à un massage “classique”, très bien exécuté cependant. Mais je suis une grande râleuse et j’ai donc poussé un peu la dame de l’accueil… qui a fini par m’offrir un accès gratuit au spa, avec peignoir, serviette et pantoufles en prime. Bon, si j’étais super tentée par l’expérience, je vous avoue que j’ai vite fait demi-tour… car je ne suis pas super à l’aise avec l’idée de faire trempette avec des inconnus… nus ! Parce que oui, dans ce spa, le maillot de bain est interdit… Un raté, mais un raté gratuit, c’est déjà ça.  
C’est pas le tout mais… 

Que faire à Ostende ?

Eh bien plein de choses ! Pour nous, le séjour a été placé sous le signe de la détente mais aussi de la culture puisque nous avons fait quelques visites. Un petit conseil si je peux me le permettre, n’hésitez pas à vous rendre à l’Office de Tourisme pour vous procurer un City Pass, ça vaut vraiment le coup si vous faites plusieurs visites. Plusieurs tarifs sont proposés : 12€ pour le pass 24h, 15€ pour celui de 48h, 20€ pour 72h et enfin 25€ pour un pass à l’année. 
Pêcheur au travail. // Rangement des cirés. // Le Bateau Amandine. // Décor du musée.

Le Bateau Amandine
Ce bateau est le dernier bateau Ostendais à être aller pécher dans les mers d’Islande. En 1995, il rentre au port d’Ostende une dernière fois, pour y rester, en cale sèche. Rénové par des férus de pêche en mer, il abrite maintenant un musée sur l’histoire et les traditions des pêcheurs et de la pêche en Islande. La visite est intéressante et bien construite : après avoir découvert l’histoire de la pêche, on entre dans le bateau, pour tout visiter de fond en comble et finir par ressortir sur le pont. Bref, une chouette visite… et à 4€ l’entrée ce serait dommage de se priver.

Le Mercator. // Vue vertigineuse. // En avant ! // Décor d’intérieur. // Infirmerie de bord.
Le Trois-Mâts Mercator
Dans le port d’Ostende, au milieu des bateaux de plaisance, vous repérerez facilement le Mercator, un voilier-école de la Marine Belge, de 1932 à 1960. Depuis 1961, il est devenu un navire-musée, visite incontournable de tout voyageur de passage à Ostende. La visite est agréable, toutefois, j’ai trouvé que c’était bien dommage de n’avoir que très peu d’explications sur l’histoire du bateau, c’était très succinct et en cela un peu décevant. Pour autant, ça reste une jolie visite à faire sans hésiter ! Et encore une fois, pourquoi se priver quand la visite est à 4€.
Le Mu.Zee
Cette visite n’était à l’origine pas prévue dans notre “plan”, mais comme la pluie s’est invitée, nous avons décidé de nous abriter en faisant une visite plutôt que de nous mouiller en flânant dans les rues. Le Mu.Zee propose une grande collection permanente d’art belge et des expositions temporaires. Au moment de notre visite, il y avait “Plis du temps” de Lili Dujourie et “L’Europe Fantôme”, une exposition sur la représentation de l’art d’Afrique au XXème siècle. Je vous avoue que je n’ai pas été séduite. L’art contemporain n’est décidément pas mon truc… Mais j’ai apprécié la partie sur l’Afrique. Toutefois, je n’en garderai pas un souvenir impérissable. Ici, l’entrée est à 9€. 

Vue du village. // Intérieur “pauvre”. // Détail de chaussures d’époque. // Intérieur “bourgeois”.
Walraversijde
Walraversijde c’est un bout de village médiéval de pêcheurs reconstitué, dans lequel on découvre la vie des habitants à l’époque. Tous les bâtiments ont été reconstruits à partir de briques médiévales originales retrouvée sur place lors des fouilles archéologiques du site. La visite se fait avec un audioguide et moi qui y suis plutôt réfractaire, j’avoue que j’ai été assez séduite par celui-ci, où ce sont des personnages habitants de ce village qui nous racontent leur vie à l’époque. On se laisse vite prendre au jeu et entrer dans ces maisons reconstituées et chargées des objets du quotidien de l’époque, comme si les habitants étaient juste là, dehors, ça nous plonge vraiment dans l’Histoire. Bref, un vrai régal et de loin ma visite préférée ! L’entrée est à 8€ et si vous couplez avec la visite de l’Atlantikwall (voir en dessous), vous en aurez pour 10€ les deux…

Tranchées. // Bunker. // Détail d’un drapeau. // Attention ! Les ennemis vous écoutent. // Vue d’un bunker.

Atlantikwall et Maison du Prince Charles de Belgique
En plus de Walraversijde, Raversyde abrite la seule batterie côtière allemande qui subsiste de la Première Guerre Mondiale et qui a été réutilisée par les Allemands lors de la seconde Guerre Mondiale. La promenade est l’occasion de découvrir des bunkers, des postes d’observation, des canons mais aussi quantité d’autres détails et objets de cette époque. Encore une fois, la visite se fait avec un audioguide, un peu moins didactique que le premier, mais qui est très instructif et plutôt intéressant. Et si tout est en si bon état, c’est grâce au Prince Charles de Belgique, qui a vécut dans sa maison au pied du Mur de l’Atlantique et qui en a toujours refusé catégoriquement la destruction. D’ailleurs, vous pouvez aussi visiter sa maison, qui est devenue un court musée. L’Atlantikwall était une visite intéressante et enrichissante, mais je n’ai que moyennement apprécié la maison du Prince Charles. Comme pour le site médiéval, 8€ l’entrée (maison du Prince Charles incluse).

Et qu’est-ce qu’on mange à Ostende ? 

Bon, vous vous en doutez, sur la côte, on mange du poisson et des moules. Sauf que c’est sans compter sur mes goûts… car non, je n’aime ni le poisson ni les moules !
Nous avons donc eu l’occasion de manger dans 5 restaurants différents. Le premier jour, sans le faire exprès, nous avons testé deux italiens, plutôt bons tous les deux : le Cristallo (où j’ai pu manger de délicieux spaghettis Carbonara) et le Marebello (pizza au Gorgonzola au programme). Le dimanche, nous avons testé le Falstaff, un bon restau sur une place commerçante, et le Petit Nice, en bord de mer, pas mauvais mais pas exceptionnel non plus. Enfin, le lundi, nous avons profité du snack proposé par le site touristique “Raversyde” où nous avions visité le petit village médiéval et l’Atlantikwall… qui n’avait vraiment rien d’exceptionnel du tout…
Pas de grosse déception toutefois, vous pouvez, si vous passez à Ostende, y manger sans crainte. Pour lire plus de choses sur les restaurants, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Yelp !

Voilà mes jolies libellules, j’espère que ce petit tour à Ostende vous aura plu… Je vous retrouve bientôt pour d’autres billets !



8 thoughts on “Un weekend à Ostende”

  • J'aime beaucoup Ostende, c'est là que je vais en escapade habituellement. Nous y sommes encore allés en fin avril et c'est toujours un plaisir. Par contre, honte à moi, je n'ai jamais rien visité. J'y vais en général pour profiter du bord de mer.

    • Oui c'est une jolie ville. Ah bah il fallait marier nos deux façons de voyager… lui n'aime pas le spa et tout ça ! Du coup c'était un mix des deux, mais j'avoue j'ai apprécié de visiter et je ne peux que te le recommander ! 🙂

  • Wah tu as bien visité!J'avoue que quand on y va,ça se résume souvent à promenade sur la digue et moules-frites ^^
    Je suis contente que tu as aimé l’hôtel et ça vaut vraiment le coup de prendre une nouvelle chambre,je ne l'ai pas fait la fois passée mais la fois d'avant ça oui…
    Alors le spa!!Je te comprends…On a eu du bol,y avait personne au spa donc j'ai triché,j'étais en maillot 😀
    J'ai pas pensé à te conseiller quelques restos mais faut dire qu'il y en a tellement…On trouve toujours son bonheur!

    • Oui, on a voulu faire un mix de visites et de détentes !
      L'hôtel était chouette, on a apprécié, mis à part le spa ^^ Je me dis que j'aurai peut-être pu le mettre car il y avait peu de monde mais bon…

Répondre à Syl. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.