Carte Postale #15 : Le Château de Chenonceau

Bonjour mes libellules voyageuses !
Aujourd’hui je suis au boulot, exceptionnellement… Mais, comme je pense à vous, je vous ai programmé un petit billet pour vous emmener en voyage. Cette fois-ci, je vous propose une visite du Château de Chenonceau, certainement la visite qui m’a le plus marquée durant notre séjour dans la Loire en février dernier (déjà !). 
Pour la petite histoire, le Château de Chenonceau a surtout été habité, administré et protégé par des femmes qui ont marqué l’Histoire. Il a été bâti en 1513 par Katherine Briçonnet puis embelli successivement par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Il est ensuite de venu un lieu de recueillement lorsque Louise de Lorraine, la Reine Blanche, est venue s’y installant, portant le deuil de son époux Henri III. Il a ensuite été sauvé de la Révolution par Louise Dupin, puis racheté par Madame Pelouze, qui fit faillite et a du le vendre à Henri Menier (oui, le chocolatier), dont les descendants sont actuellement les propriétaires.
Voilà pour un bref aperçu de la grande histoire de ce Château. Place à la visite maintenant !
Arrivée sous le soleil.

Cette tour est le seul vestige Moyenâgeux du Château.

Le Jardin de Diane de Poitiers.

Cette salle accueillait les fêtes…

En cuisine !
Louis XIV a offert ce portrait à ses hôte lors de sa visite au Château en 1650.
Une enjambée par dessus le Cher. les fenêtres dans le bas sont celles des cuisines. Les livraisons de nourriture se faisaient par l’eau, par une entrée sous le Château.
 
Le jardin de Catherine de Médicis.

Vue depuis le jardin de Diane de Poitiers.

Dans le jardin, on croise tout un tas de canards et notamment ceux-là : des canards mandarins.

À côté du jardin des fleurs (où poussent toutes les fleurs qui fleurissent le Château à l’année), on croise des ânes.

Enfin, il existe une aile où l’on a reconstitué les dortoirs infirmiers qui existaient pendant la Première Guerre Mondiale.
Je l’avais déjà évoqué, cette visite a été celle qui m’a le plus marquée. Le fait que le Château est majoritairement été aimé et administré par des femmes n’y est sans doute pas pour rien, puisque du coup, on y retrouve de la décoration et une vraie chaleur. J’ai adoré me promener dans les cuisines et imaginer l’effervescence qu’il devait y avoir ici… Ou me voir dans une splendide robe d’époque, dans la grande salle des fêtes… Bref, c’est un Château qui m’a marquée ! 
C’est aussi l’histoire de Louise de Lorraine qui m’a touchée. Car cette dame, endeuillée par le meurtre de son mari Henri III, s’est réfugiée à Chenonceau, a fait repeindre sa chambre en noir du sol au plafond, avec seulement quelques détails en blanc (ma photo rendait mal, je préfère vous renvoyer à celle-ci) et a vécu les dernières années de sa vie vêtue de blanc, portant le deuil de son époux.
Bref, pour moi, c’est LA visite incontournable de ce séjour ! 
Pour ce qui est de la visite :
  • Visite du Château (+Jardins, Galerie des Dômes et Galerie des Attelages) avec brochure : 12,50€ pour les adultes, 9,50€ pour les 7-18 ans et étudiants.
  • Visite du Château (+Jardins, Galerie des Dômes et Galerie des Attelages) avec audioguide : 17,00€ pour les adultes, 13,50€ pour les 7-18 ans et étudiants.
  • Promenade nocturne dans les parcs du Château : 6,00€
  • Tarifs de groupe sur le site.
Pour ce qui est des horaires :
Plus de renseignements sur le site du Château de Chenonceau.


9 thoughts on “Carte Postale #15 : Le Château de Chenonceau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.