Locke & Key : Bienvenue à Los Angeles

Tous sur le pont matelots-libellules !
Vilain mal de gorge, mauvaise toux et nez bouché ne m’empêcheront pas de sortir de ma cabine pour vous parler de ma BD du jour, j’ai nommé “Locke & Key”. Ils sont arrivés au travail il y a quelques semaines et aussitôt informatisés, étiquetés et recouverts, j’ai embarqué les trois premiers tomes de la série à la maison, dans l’optique de vous en parler ici. 
La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un
étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure
familiale. Mais quand une île s appelle Lovecraft, la prudence est de
mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux.
 
Je vous l’avoue tout de suite, ce n’est absolument mon genre habituel en BD. Mais finalement, j’ai vraiment beaucoup accroché, dès les premières pages. Le graphisme est très réussi, même si j’avoue que j’ai parfois confondu des personnages entre eux, parce qu’ils se ressemblaient beaucoup. 
Au début, on se demande où l’on va avec ce récit d’un meurtre particulièrement sanglant. D’ailleurs, je me le demande encore, parce que même après avoir lu trois tomes, je suis toujours aussi perdue : je ne sais pas où les auteurs veulent nous embarquer. Mais ça ne me dérange pas, au contraire. J’adore me faire balader. 
Dans ce premier tome, on pose les bases. Chacun des personnages est “présenté”, on fait la connaissance avec tous. C’est peut-être celui que j’ai le moins aimé dans les trois que j’ai pu lire, même si j’ai trouvé l’univers très intéressant du début à la fin. 
Le début de ce premier tome est très ancré dans la réalité, alors que je m’attendais à quelque chose de plus irréel. Mais au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, de plus en plus d’éléments fantastiques viennent ponctuer le récit, jusqu’au tome 2 où les choses prennent une tout autre tournure.
Le scénario est très bon, tordu, mais très bon. Et le graphisme est génial. Et le deux font une bien belle BD. Je ne peux pas dire que c’est un coup de cœur, mais c’est vraiment une série à lire sans hésitation et j’attends de pouvoir mettre la main sur les trois derniers tomes avec impatience !
Sur ces belles paroles, je m’en vais me recoucher dans ma cabine hantée pour reposer mon petit corps endolori. Mais je reviens vite vous retrouver pour continuer à fêter dignement Halloween !


7 thoughts on “Locke & Key : Bienvenue à Los Angeles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.