Carte Postale #9 : Amsterdam 3/3

Bien le bonsoir petites libellules voyageuses !
Ce soir, je vous propose la dernière partie de mon voyage à Amsterdam… la moins fournie en photos puisque je n’en ai que deux. Hé oui, mon appareil photo avait décidé de planter ce jour-là, donc j’ai fait ce que j’ai pu avec mon portable… 
Bon, de toutes façons, c’était notre jour de retour, donc nous n’avons pas vu beaucoup de choses. Je le disais dans la dernière carte postale, nous sommes passés par La Haye pour rentrer chez nous, histoire de faire un crochet par le Musée Escher, un artiste que nous aimons tous les deux mon Lui et moi !
Si je n’aime pas tout de lui, j’avoue que j’ai un faible pour son coup de crayon particulièrement énervant, zieutez vous-même (mais regardez BIEN hein, ça vaut le détour et vous allez forcément le trouver énervant…) :


Alors ? Il est pénible hein…
Bref, le Musée nous faisait envie, donc nous voilà partis. Il est très facile à trouver, plutôt bien situé puisqu’il n’y a pas besoin d’aller en plein centre pour le trouver et en plus, on a trouvé un parking (payant…) pas loin. Bref, parfait. Le musée est installé dans l’ancien Palais d’Hiver de la Reine Emma des Pays-bas, donc pendant toute la visite on a également une grande partie de l’histoire de la famille et du Palais (qui est par ailleurs un lieu tout à fait sympathique).
Comme ça il ne paye pas de mine, mais c’est un vrai beau musée, probablement le meilleur qu’on ait visité pendant tout le week-end ! Il y a bien sûr les œuvres originales d’Escher qui valent le détour, certaines sont absolument incroyables et c’est un monsieur qui a été très prolifique. Et puis, quasiment l’intégralité de ses œuvres sont réunies ici, du coup, ça rend la visite encore plus agréable, on n’a pas l’impression d’être trompé sur la marchandise, comme ce fut le cas pour le Musée Van Gogh dont j’ai déjà parlé ! 
Mais au-delà de l’aspect très “sérieux” du musée, il y a un côté très ludique, regroupé dans le dernier étage du musée, dans lequel on peut s’amuser sur des casse-têtes, jouer à un mémory sur la famille Royale (oui bon, pas de grand rapport avec Escher, mais on est quand même dans un ancien Palais Royal !), se faire prendre en photo dans un “monde” d’Escher (oui, on fait commerce quand même), trouver les “erreurs” qu’à glissées l’artiste dans de nombreuses œuvres… Et on traverse même un couloir dont le sol est sensible aux pas et dont le faux carrelage se détruit au fur et à mesure que l’on avance, pour laisser apparaître un escalier interminable, sur lequel se déplacent des lézards ! Succès garanti. Pour voir de chouettes photos du musée, il y a le Flicker officiel ici : clic !
Copyright Tous droits réservés par evelien noens

Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré cette visite, je ne regrette en rien le léger détour sur le retour et je vous recommande très chaudement ce musée si vous passez dans le coin !
Pour ce qui est de la visite (une visite libre) :
  • 9,00€ pour les adultes et 6,50€ pour les enfants. 
Pour ce qui est des horaires : 
  • Du mardi au dimanche : 11h-17h (fin des entrées à 16h30)
  • Fermé à Noël et le 1er janvier.

Plus de renseignements sur le Musée Escher. (en anglais)


11 thoughts on “Carte Postale #9 : Amsterdam 3/3”

Répondre à administrateur Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.